A noter : le diplôme d’état AMP a été remplacée par le diplôme d’état AES.

Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

L’accompagnement éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap. Il les accompagne dans les actes de la vie quotidienne, les relations sociales, l’intégration scolaire et les loisirs. Il travaille en relation avec des professionnels du secteur médical et/ou social. En fonction de sa spécialisation, il peut être amené à exercer sa profession à domicile (chez des particuliers, en foyer logement, en service d’accompagnement à domicile), en structure collective (maison d’accueil spécialisée, centre d’hébergement et de réinsertion sociale, institut thérapeutique, éducatif et pédagogique), en milieu scolaire (école maternelle, primaire, collège, lycée, centre de formation).

En quoi consiste le métier d’accompagnant éducatif et social ?

Valérie : Je suis AES au domicile de personnes âgées, j’interviens dans leur quotidien, je les aide dans les tâches de la vie quotidienne, j’effectue principalement leurs tâches ménagères, leurs courses et les aide à la toilette.
Gaëlle : Je travaille en tant qu’AES dans une structure d’accueil pour des adultes handicapés mentaux. Mon rôle est de les accompagner dans leur vie au centre : je les aide à effectuer leur toilette, à prendre leur repas et je participe aux différentes activités organisées pour leur divertissement.
Pierre : J’accompagne un enfant trisomique dans une école primaire, je l’aide dans la concentration en classe et l’apprentissage des matières scolaires, je lui réexplique les cours qu’il n’a pas compris, l’aide à faire ses exercices, je fais mon maximum pour qu’il suive une scolarité normale.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Valérie : Je me sens utile, j’aime rendre service.
Gaëlle : Les journées ne se ressemblent pas, elles sont pleines d’imprévues et de surprises.
Pierre : Le contact privilégié avec cet enfant et sa famille.

Qu’est ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Valérie : Je m’attache facilement aux personnes, je fais partie de leur quotidien et inversement, il n’est pas évident de les voir partir dans un institut spécialisé quand ils ne peuvent plus rester seuls chez eux, mais le plus difficile est de faire face au décès de l’un d’eux.
Gaëlle : Parfois mes enfants me reprochent de travailler le week-end, mais je leur explique que les résidents ont également besoin de moi, quel que soit le jour de la semaine.
Pierre: Ca me fait mal au cœur d’entendre les moqueries de certains enfants.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Valérie : Il faut être à l’écoute, avoir le sens des responsabilités et aimer s’occuper des gens.
Gaëlle : Etre réactif, avoir une bonne aisance relationnelle et une bonne capacité physique.
Pierre : Etre patient, pédagogue et savoir prendre des initiatives.

Quelle est la formation pour devenir accompagnant éducatif et social ?

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) est un diplôme de niveau V (CAP – BEP) qui fusionne deux anciens diplômes d’Etat : Auxiliaire de Vie Sociale et Aide Médico-Psychologique. Ce diplôme peut être obtenu soit par une formation de 525 heures théoriques et 840 heures pratiques, soit par le biais d’une validation des acquis de l’expérience.
La formation est composée d’un tronc commun  de compétences et de trois spécialités : accompagnement de la vie à domicile,accompagnement de la vie en structure collective ou accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, la formation d’accompagnant éducatif et social est accessible sur concours :
  • Une épreuve écrite d’admissibilité sous forme de questionnaire.
  • Une épreuve orale d’admission : un entretien permettant d’évaluer les connaissances sanitaires et sociales, les motivations et les connaissances du métier.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, la formation d’accompagnement éducatif et social est dispensée sur une amplitude de 12 à 24 mois par des établissements ayant souscrit à la déclaration préalable.

Par ailleurs, plusieurs établissement publics ou privés vous aident à la préparation de votre concours d’entrée en école d’AES. C’est le cas de l’établissement privé d’enseignement à distance Cours Minerve.

Quel est le salaire d’un accompagnant éducatif et social ?

Un AES débutant gagne le Smic.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Valérie : Il faut essayer de ne pas s’attacher aux personnes même si ce n’est pas évident, car nous faisons partie de leur vie quotidienne.
Gaëlle : Ce métier n’est pas toujours facile mais il apporte énormément.
Pierre : Il faut avoir beaucoup de patience pour exercer ce métier, avec les enfants mais également avec les professeurs d’école.

Ce métier vous intéresse ? Recevez gratuitement une documentation sur la formation.

Formez-vous de chez vous, à votre rythme grâce à Cours Minerve. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.

<!–

–>

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE