L’alternance, comment ça marche ?

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

L’alternance est une voie de plus en plus prisée par les étudiants. Le système de l’alternance repose sur de la formation en école et du travail au sein d’une entreprise, le tout est régi par un certain nombre de critères, que nous verrons plus tard dans l’article.

L’alternance permet donc d’avoir une première expérience professionnelle valorisante, tout en continuant ses études en parallèle.

Étudiants, demandeurs d’emploi ou professionnels en reconversion : découvrez tous les avantages de l’alternance et les raisons pour lesquelles vous devriez vous lancer dans l’aventure !

Les avantages de l’alternance

Pour les alternants : Formation totalement gratuite et rémunération à la clé 

Pour les alternants : cela leur permet de gagner de l’argent tout en se formant à un diplôme qui permet de prétendre à un salaire intéressant, du fait que l’alternant aura de l’expérience à la sortie de l’école ; l’alternant ne paie pas la formation, grâce à certaines aides, l’entreprise prend en charge la formation de l’alternant ; et pour finir, mais pas des moindres, cela permet de faciliter l’insertion dans le monde du travail, car comme dit plus haut, l’alternant aura déjà de l’expérience dans le domaine.

Je suis un futur alternant : Je découvre mes aides : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides

Je  cherche une école ? 

Rejoignez le Salon virtuel de l’Alternance le 8 septembre prochain et rencontrez les écoles et entreprises qui recrutent en alternance !

Pour les entreprises : Bénéficiez des aides exceptionnelles de l’Etat

Pour les entreprises : recruter un alternant permet aux entreprises de former un jeune à un poste à  moindre coût, puisque les alternants sont payés un certain pourcentage du SMIC selon son âge et son année d’étude ; elles bénéficient également d’ exonérations de charge selon le contrat choisi ; pour terminer, depuis Juillet 2020, chaque employeur peut bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide allant jusqu’à 8000 € par année, pour toute embauche d’un alternant âgé de 18 à 29 ans. 

Je suis une entreprise : je découvre mes aides : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/je-recrute

Je recherche un alternant ?

Rejoignez le Salon virtuel de l’Alternance le 8 septembre prochain et rencontrez les écoles et entreprises qui recrutent en alternance !

L’alternance se décline en deux contrats possibles : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ; qui ont pour but d’amener l’étudiant vers le monde de l’entreprise, avec chacun leurs spécificités.

Contrat d’apprentissage

Les contrats d’apprentissage concernent les étudiants entre 16 et 29 ans inclus ; la limite d’âge ne concerne pas les personnes en situation de handicap, les sportifs de haut niveau ou bien les personnes travaillant pour leur entreprise.

La durée du contrat est généralement de 2 ans, cependant selon la nature de la formation choisie, il peut durer de 6 mois jusqu’à 3 ans (4 ans pour les personnes en situation de handicap).

Le rythme d’alternance est fixé d’un commun accord par l’école et l’entreprise et diffère selon le niveau d’étude. Le nombre d’heures de cours doit correspondre au minimum à 25% de la durée totale du contrat, voire de la durée totale de l’apprentissage. Concernant le nombre d’heures travaillées en entreprises, l’étudiant étant un salarié à part entière, il dispose des mêmes réglementations qu’un salarié « traditionnel ».

Le rythme école/entreprise prend ces différentes formes : 2 jours en école / 3 jours en entreprises ; 1 semaine école / 1 semaine entreprise ; 2 semaines de cours / 3 semaines en entreprises ; 6 semaines de cours / 6 semaines en entreprise. Les deux premiers rythmes sont les plus communs, que vous soyez en BTS/DUT ou bien en licence/master pro.

Le contrat comprend une période d’essai de deux mois pendant laquelle il peut être rompu par les deux parties concernées, quel que soit le motif.

En termes de rémunération, le salaire est basé sur un pourcentage du SMIC et ce dernier variera en fonction du niveau de formation de l’étudiant, ainsi que de son âge, de plus, l’étudiant n’est pas imposé sur son salaire. Voici la grille de rémunération :

Année du contratMoins de 18 ansEntre 18 et 20 ansEntre 21 et 25 ansDe 26 ans à plus
1ère année27%43%53%100%
2ème année39%51%61%100%
3ème année55%67%78%100%
Provient de la grille gouvernementale (https://www.alternance.emploi.gouv.fr/)

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est ouvert, quant à lui, aux jeunes de 16 à 25 ans pour compléter une formation initiale, aux bénéficiaires d’allocations de solidarité spécifique (ASS) ou adultes handicapés (AAH), du RSA, aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans et pour finir aux anciens bénéficiaires d’un contrat aidé (CUI).

Il dure entre 6 mois et 1 an, mais peut exceptionnellement être prolongé jusqu’à 3 ans.

Le rythme d’alternance varie entre 15% et 25% de la durée du contrat, mais ne peut être inférieur à 150h. Concernant le nombre d’heures travaillées en entreprises, ce sont les mêmes que pour le contrat d’apprentissage.

Les formations liées aux contrats de professionnalisation sont en général des certificats dans un domaine bien précis ou la préparation d’un diplôme d’Etat et doivent comporter un minimum de 150h de cours sur la durée totale du contrat.

Le rythme d’école/entreprise est similaire au contrat d’apprentissage.

Le contrat comprend une période d’essai de deux mois pendant laquelle il peut être rompu par les deux parties concernées, quel que soit le motif.

En ce qui concerne la rémunération, l’âge est pris en compte cependant au lieu de se baser sur l’année du contrat, le salaire est basé sur le niveau de la formation, c’est-à-dire inférieur ou supérieur au bac et est, comme pour le contrat d’apprentissage, basé sur un pourcentage du SMIC. Voici la grille pour les contrats de professionnalisation :

ÂgeMoins de 21 ansEntre 21 et 25 ansDe 26 ans à plus
Inférieur au bacAu moins 55% du SMICAu moins 70% du SMICAu moins le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire
Égal ou supérieur au bacAu moins 65% du SMICAu moins 80% du SMICAu moins le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire
Provient de la grille gouvernementale (https://www.alternance.emploi.gouv.fr/)

Rejoignez le Salon virtuel de l’Alternance le 8 septembre prochain et rencontrez les écoles et entreprises qui recrutent en alternance !

Trouver sa voie

Comment trouver sa voie?

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa …
ase

Enfance volée, destin brisé ?

Qui sont les enfants placés ? Comment avancer malgré le fardeau du passé ? Lumière sur ces profils mal-aimés aux potentiels multiples.
CIO

GO au CIO !

Quel est le rôle du CIO (Centre d’Information & d’Orientation) ? Pourquoi s’y rendre ? Voici la liste complète des 400 CIO en France.
Discriminations école

Stop aux discriminations à l’école

Qu’est-ce que la discrimination en milieu scolaire ? Comment se défendre contre les idées reçues et faire valoir ses droits ? Focus sur les inégalités…

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté.