En partenariat avec Adecco Medical, découvrez les 5 compétences clés pour être un bon kinésithérapeute 

Aujourd’hui, nous vous proposons un article en partenariat avec Adecco Medical sur les compétences indispensables pour être un masseur-kinésithérapeute à la hauteur des attentes de ses patients. Outre le fait bien entendu de maîtriser les gestes techniques, qui exigent dextérité et précision, un bon kiné doit impérativement avoir les qualités suivantes. 

1) Être à l’écoute

Nous ne le répéterons jamais assez, un bon kinésithérapeute n’est pas simplement un bon masseur. Ce métier requiert une grande attention aux besoins du patient, être à l’écoute est donc une qualité essentielle, autant pour le bilan kinésithérapique que pour le suivi effectué lors des consultations.

L’empathie est un autre prérequis primordial pour être un professionnel reconnu de tous. En effet, le kiné reçoit de personnes de tous horizons et de tous âges : des personnes âgées, des employés rongées par le stress, des enfants… Avoir de grandes qualités humaines est un must.

2) Aimer le contact

Même si cela peut paraître évident, pour être masseur-kinésithérapeute il est impératif d’avoir le goût du contact, à la fois pour travailler en équipe si le métier est exercé en milieu hospitalier, mais aussi et surtout avec les patients.

Un kinésithérapeute doit aimer le contact au sens large, puisqu’il ne s’agit pas seulement du relationnel mais bien sûr aussi du contact physique, par les différents massages et autres techniques de soins qu’il exerce au quotidien.

3) Faire preuve de pédagogie

Certes, le rôle premier d’un kinésithérapeute n’est pas d’enseigner. Pour autant, il est très important d’être bon pédagogue. Pourquoi ? Afin de créer une relation de confiance, le kiné doit avoir la capacité de rassurer et encourager le patient en toutes circonstances. Étant donné qu’il est assez rare d’effectuer une seule séance, le praticien est aussi là pour apprendre aux patients à s’armer de patience.

Par ailleurs, il est extrêmement appréciable pour le patient d’avoir des explications claires et précises sur la nature de son programme de soins, que ce soit pour une blessure mineure ou une rééducation longue, pour le rendre acteur de sa prise en charge et favoriser son rétablissement.

4) Avoir une organisation sans faille

Que ce soit à l’hôpital ou en cabinet, le kiné doit gérer de nombreux patients et son planning est en général très chargé. D’où l’importance d’avoir de grandes capacités d’organisation. Et c’est encore plus vrai pour les kinésithérapeutes qui effectuent des séances avec plusieurs patients simultanément. Pour être un bon kiné, il faut être maître de son temps.

Impossible donc d’évoluer dans cette profession sans avoir une grande rigueur au niveau de la gestion de son emploi du temps.

5) Être en bonne condition physique

Toute la journée ou presque debout, en mouvement et venant souvent en aide aux personnes en béquilles ou en fauteuil roulant, le masseur-kinésithérapeute se doit d’avoir une grande résistance physique. Le kiné doit donc avoir une bonne hygiène de vie et faire de l’exercice régulièrement. Si les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés, les kinés ne peuvent pas se laisser aller !

Vous êtes actuellement à la recherche d’un poste de masseur-kinésithérapeute ? Consultez les dernières offres d’emploi de kiné en intérim, CDD ou CDI proposées par notre partenaire Adecco Medical.