Envie de changer de job, d’évoluer professionnellement ou simplement de vous lancer dans la vie active ? 2019 est peut-être votre année. Voici les métiers qui vont affoler les indices de recrutement dans les prochains mois.

En 2018, selon l’étude annuelle de Pôle Emploi consacrée aux besoins de main-d’œuvre, les serveurs, les agents d’entretien et les viticulteurs-arboriculteurs étaient les trois secteurs d’activités qui recrutaient le plus en France.

Le BTP vous tend les bras

En cette nouvelle année, selon le baromètre emploi réalisé par l’agence d’intérim française MisterTemp’, plusieurs secteurs vont avoir le vent en poupe côté recrutement cette année, à commencer par le BTP.

Les métiers du bâtiment connaissent depuis quelques années une pénurie de main-d’œuvre et sont en recherche de profils à la fois « polyvalents » et « spécialisés » comme le rapporte l’étude. Après des années de crise, l’activité du secteur semble repartir de plus belle. Pour cela, la formation de jeunes, notamment par la voie de l’apprentissage, va augmenter de 50 %. En ce sens, une campagne publicitaire a été lancée (#FranchementRespect). Conducteur d’engins, monteur en réseaux électriques, ingénieur BTP, chef de chantier et mécanicien sont les postes les plus demandés.

#FranchementRespect

Transport, logistique et Cie.

Si l’activité connait une forte croissance, le secteur du transport routier est aussi à court de bras. Il est prévu pour cette nouvelle année, une énième hausse de ses effectifs. Ambulances, transport de passagers, de marchandises ou encore du déménagement sont les postes où les employeurs peinent le plus à embaucher. Associé à ce secteur, celui de la logistique est aussi en recherche de main d’œuvre, notamment pour les postes de préparateurs de commandes et de manutentionnaires. Le e-commerce sollicite sans cesse de nouveaux recrutements dans la quête d’être toujours plus exigeant dans son rapport de qualité vis-à-vis des commandes clients. 

Pour finir, les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration cherchent aussi à se renforcer. Mais là aussi, les recruteurs peinent à séduire les candidats, au point que certains professionnels, usés par le phénomène, finissent par abandonner et fermer. Selon une enquête menée par Pôle Emploi intitulée « Besoin en Mains-d’œuvre 2018 », plus de 280.000 annonces de recrutement dans les métiers de l’hôtellerie-restauration sont publiées en une année. Pour pallier la demande, plusieurs partenariats et actions innovantes combinant recrutement, formation et embauche fleurissent partout en France. 

Si vous souhaitez changer de voie, ou tout simplement parfaire vos connaissances et ainsi pouvoir rapidement intégrer le marché du travail, les formations à distance Educatel vous propose de vous former, à votre rythme de chez vous, tout en ayant un suivi personnalisé avec des professionnels du secteur sélectionné. N’hésitez pas à vous procurer la documentation gratuite.

Région par région

Hormis le métier de mécanicien, qui est recherché dans la majorité de l’Hexagone, on découvre que les régions cherchent des profils très variés. Le magazineCapital a publié en partenariat avec la plateforme d’offres d’emploi Jobintree, un classement des métiers les plus recherchés, région par région.

Dans le détail, en Ile-de-France, avec plus de 12 millions d’habitants, le classement des métiers les plus recherchés sont assistant maternel, enseignant et assistant administratif. Pas loin de 700.000 offres d’emploi ont été recensées l’année dernière.

Dans le nord, dans la région des Hauts-de-France, comme en Bretagne, ce sont les techniciens de maintenance SAV, conducteur de ligne et préparateur de commande qui trônent sur le podium.

En Corse, ce sont les éducateurs sportifs qui manquent. En Bourgogne-Franche-Comté, les commerciaux de terrains, en Normandie, les électriciens.

Par ailleurs, plusieurs grands groupes vont recruter massivement en 2019. Ainsi Disneyland Paris s’apprête à pourvoir plus de 8000 postes, dont 1000 en CDI. Que ce soit dans la restauration, la vente, l’animation ou encore le marketing et la maintenance, le parc d’attractions américain situé dans l’est parisien est aussi à la recherche de chefs de projet pour différents domaines, de techniciens de maintenance audio et vidéo mais aussi du personnel au services communication. 

Le Club Med a aussi lancé une vaste campagne de recrutement. Actuellement, près de 1200 postes sont à la recherche du salarié modèle. 70% des profils recherchés concernent l’hôtellerie et la restauration, 23% les sports, les loisirs et la famille et 7% sur les fonctions support. Pour ses espaces Exclusive Collection, l’entreprise française d’hébergement touristique cherche également des majordomes, des chauffeurs privés, des réceptionnistes, ainsi que des postes liés au Food & Beverage. Evidemment, le Club Med privilégiera les candidatures avec un bon niveau d’anglais.  

Malgré un taux de chômage qui atteint les 8,7%, bien au-dessus de certains voisins européens, le monde professionnel français n’est donc pas avare de propositions. A vos CV !