Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

En France, les recruteurs ne sont pas autorisés à vous poser des questions d’ordre privé (situation matrimoniale, orientation sexuelle, opinions politiques ou religieuses). De même, ils n’ont –officiellement – pas le droit d’effectuer des recherches à propos de votre vie privée à travers les réseaux sociaux, ou directement via Google. En théorie… Dans la pratique, la tentation est trop grande de ne pas chercher les informations vous concernant sur le web. Voici comment maîtriser et optimiser votre présence online. 

Googlez vous !

Première chose à faire, vérifier les informations que l’on trouve à votre sujet, tout simplement en tapant vos nom et prénom dans Google. Petite astuce, pour effectuer une recherche exacte, ajoutez des apostrophes « Prénom Nom ».

Recherche Google
Vérifiez ce que dit Google de vous.

Bien souvent, ce sont vos profils sociaux qui ressortent en 1er. Facebook, Linkedin, Viadeo. Ces sites à forte notoriété sont très bien référencés par Google. Nous verrons un peu plus loin comment bien les utiliser. Vérifiez qu’il n’apparaît pas d’articles de blogs ou de messages sur les forums mentionnant votre nom susceptibles de vous porter préjudice. Si c’est le cas, demandez à notre ami Google de désindexer les pages litigieuses via la page Supprimer des informations de Google.

Supprimer informations Google
Google met à disposition un outil permettant de demander désindexer les pages vous portant préjudices.

Google, c’est également un moteur de recherche d’images. Vérifiez qu’aucune photo de vous dans une situation embarrassante n’apparait, ou pour la

Google image
Google image : êtes-vous toujours à votre avantage ?

Si c’est le cas, demandez à désindexer les pages ou, si nécessaire, signalez les contenus litigieux sur le site gouvernemental Internet-signalement.gouv.fr.

Une fois cette étape effectuée, passez à l’étape réseaux sociaux.

Affichez-vous proprement sur les réseaux sociaux

Facebook

Tout le monde (ou presque) à un compte Facebook. Voici quelques astuces pour ne pas dévoiler toute votre vie privée à la terre entière.

What’s your name ?

En principe, Facebook interdit d’utiliser un pseudonyme, et menace de supprimer les comptes créés sous un profil fictif. Avec plus d’1 milliards d’utilisateurs, Facebook ne peut passer son temps à vérifier la véracité des noms de chacun d’entre nous. Pour ne pas être trouvé par un recruteur, certains utilisent donc un pseudo. Efficace !

Décidez qui peut voir vos publications

Réglages Facebook
Décidez qui peut voir vos publications.

Et vos photos

Réglages Facebook image
Choisissez qui peut voir vos photos.

Bonus : choisissez de valider les photos dans lesquelles vous apparaissez

Cliquez sur « Paramètres avancés », puis « Journal et identification »

Facebook photos
Décidez des photos pour lesquelles vous acceptez d’être identifié.

Les conditions d’utilisation de Facebook changent régulièrement. Mais sachez que lorsque vous publiez une photo de votre bébé ou de vous déguisé en lapin, vous donnez à Facebook les droits d’utilisation des photos. Même si vous limitez les personnes qui accèdent à vos photos, attention donc à ce que vous publiez. De même, il est très facile de télécharger vos photos et de les publier ailleurs sans votre autorisation.

Linkedin/Viadeo

Ces deux réseaux sociaux sont orientés business. Ici, vous ne vous faites pas des « amis » mais êtes mis en « contact » avec d’autres professionnels. Ces réseaux vous permettent d’être vus par des recruteurs potentiels et peuvent vous aider à décrocher un emploi. Mais attention, si vous décidez de vous y inscrire, il faudra passer un peu de temps pour développer votre réseau et ne pas donner l’impression que votre profil n’intéresse personne.

Laissez la photo de vos dernières vacances en Espagne à vos amis Facebook,. Qui dit « réseau professionnel » dit « photo professionnelle ». Renseignez votre parcours, vos diplômes, vos compétences professionnelles. Et le tour est joué. Enfin presque, il faudra ensuite développer vos contacts.

Viadeo ou Linkedin ?
• Si vous vous lancez, commencez à optimiser votre profil Linkedin. Viadeo pourra être une copie du profil Linkedin.
• Pour les postes internationaux, Linkedin est plébiscité des recruteurs.
• Linkedin et Viadeo proposent tous 2 de vous mettre en relation avec des profils susceptibles de vous intéresser.

Pinterest / Instagram

Adepte des voyages, de mode, de cuisine ? Vous aimez partagez vos passions à travers vos photos ? Vous pourrez assouvir vos envies sur Pinterest ou Instagram. Si vous publiez sous votre propre nom, soyez sûr de ce que vous mettez en ligne. Les photos représentant une prise d’opinion pourraient déplaire à un recruteur.

Youtube

Si vous avez un compte Youtube et que vous publiez des vidéos, attention à l’image que vous pourriez donner de vous.

Idem sur les vidéos que vous aimez et les chaines que vous suivez. Elles peuvent montrer une facette de vous que vous ne souhaitez pas forcément rendre visible à un futur employeur.

Twitter

« Montre-moi ce que tu twittes, je te dirai qui tu es ». Si vous publiez sous votre propre nom, vous vous engagez sur les propos tenus ou partagés. Attention donc à l’image que vous pourriez donner à un recruteur.

Google +

Les conseils donnés pour les autres réseaux sont valables également pour le réseau Google +. A la différence que Google vous permet de communiquer sous un pseudo.

Bien sûr, si vous optez pour un pseudonyme, pensez à modifier l’url de votre compte pour ne pas que ça ressorte dans Google.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER