Comment trouver sa voie?

Vous souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Découvrez nos Super Coachs, disponibles partout en France. Orientation, Reconversion, Bilan de compétences, VAE... Ils/elles sont là pour vous accompagner 💪.

La question est brûlante. Aux réunions de famille, on ne manque pas de nous demander “Alors, as-tu trouvé ta voie ?” Nos mains deviennent moites à l’idée de la phrase qui se bouscule sur les lèvres “Il ne faudrait pas te retrouver dans une voie de garage”. On ne veut pas non plus se voiler la face, ou croire juste ce qu’on voit. Les voies respiratoires s’obstruent dans les rêves où l’on se trompe de voie et nous ne voulons pas tendre l’oreille à nos petites voix intérieures de peur de passer pour fou. On sourit gauchement quand on nous vouvoie, toujours un peu trop tôt. Oui mais voilà, les voies sont impénétrables. Quel adage adopter ? Vois sur ton chemin ? Vois midi à ta porte ? Mais, au fait de quoi parle-t-on ? Qu’est-ce que trouver sa voie ? Comment savoir qu’on ne fait pas fausse route dans ses choix d’orientation et de vie professionnelle ?  A lire aussi : Comment trouver sa voie quand on a 18-25 ans) ?

La force du questionnement 

Quand les questions pointent à l’horizon ou remontent à la surface, deux méthodes s’affrontent. La première consiste à refouler les interrogations, on préfère les repousser sous le tapis plutôt que les affronter et accepter l’idée qu’un changement s’annonce. L’autruche trouve t-elle toujours le bonheur la tête enfoncée au fond d’un trou, pendant que dehors la vie défile ? La deuxième technique consiste à regarder les choses en face, ébranler ses habitudes, questionner son quotidien et confronter ses aspirations. À la clé : une meilleure concordance avec son moi profond. 

Le passé nous rattrape 

Qu’est-ce qui, dans vos expériences passées, vous a marqué ? Un cadre de travail agréable ? Des missions inspirantes ? Des moments de solitude ? Le sentiment de ne pas être à votre place ? Il s’agit ici de percevoir comment les expériences antérieures ont impacté votre vie. Les erreurs, échecs, désillusions ne doivent pas être gommés et chassés aux oubliettes. Au contraire, il y a là un terreau à explorer. Vous pouvez de façon claire fixer les limites de situation que vous ne voulez pas du tout reproduire. Vous avez détesté travailler sans voir la lumière du jour : les milieux fermés et les centre commerciaux ne sont peut être pas pour vous. Tant mieux, d’autres opportunités existent. Un même métier peut se dérouler de bien des façons et la palette des métiers est vaste. L’idée est de s’inspirer de vos propres expériences dans l’emploi, l’éducation, le bénévolat ou vos loisirs pour tracer la géographie de vos goûts et dégoûts. 

Le présent en dit long 

  • Vous vous sentez surmené(e) 
  • Vous trouvez peu de sens à votre quotidien
  • Vous n’avez pas de motivation à vous lever
  • Votre corps ou votre tête est en souffrance
  • Vous cherchez le moindre prétexte pour entrer en conflit avec vos proches ou votre hiérarchie
  • Vous tournez en rond
  • Vous comptez les heures jusqu’au prochain jour de repos
  • Vous avez le sentiment de ne pas être en cohérence avec vos valeurs
  • Vous avez envie d’expérimenter d’autres choses 

Si ces constats vous taraudent, c’est sûrement qu’un certain mal-être vient vous coller à la peau. Avant que la situation ne dégénère, il y a sûrement quelques remèdes qu’un questionnement honnête avec vous-même pourra apporter. 

Retour vers le futur 

Qu’est-ce que vous pouvez changer pour améliorer votre situation dans les jours ou mois à venir ? À quoi voulez-vous que votre vie ressemble dans 5 ans ? Quelles compétences aimeriez-vous développer ? 

Quelle place souhaitez-vous accorder à votre vie de famille et à vos loisirs ? Quels compromis êtes-vous prêt à faire ? Ce genre de questions vous aidera à y voir plus clair. Assaisonnez passé, présent, futur pour révéler les premiers éléments de connaissance de soi

La vérité en face 

L’insoutenable légèreté du monde du travail 

Qu’on se le dise, le marché du travail est en évolution perpétuelle. 85% des emplois de demain n’existent pas encore. La plupart des métiers d’autrefois sont passés à la trappe. Les évolutions technologiques demandent de nouvelles compétences. Les services à la personne sont en plein boom. Les mutations sociétales poussent à plus d’autonomie et d’épanouissement individuel. La crise du Covid a révélé à certains la nécessité de vivre pleinement plutôt que de tout sacrifier à une carrière. Les temps changent, les aspirations aussi. Les humain(e)s seront amené(e)s à changer de métier souvent, à modifier leur rapport hiérarchique et leurs façons de travailler. L’adaptabilité sera le vecteur de survie au monde du travail. Autant sauter dans le train en marche plutôt que d’attendre dans une gare désaffectée. 

Miroir, mon beau miroir 

Difficile exercice que celui de se confronter à soi pour tenter de se connaître et se comprendre. Déverrouiller des mécanismes, plonger dans sa propre terra incognita. Et pourtant. Il n’y a rien de plus personnel que trouver sa voie. Il est rare que le chemin soit plat et programmé à l’avance. On emprunte souvent des passages de traverse, on se laisse aller en roue libre sur les grands boulevards, on s’attrape des angoisses dans les impasses. Sur les routes buissonnières, il y a toujours des fleurs de soi à cueillir et à regarder grandir. Trouver sa voie ne se fait pas dans un abracadabra. La connaissance de soi ne vient qu’avec le temps. Et c’est tout le paradoxe de l’orientation qui veut nous faire croire qu’autour de 16 ans, les dés sont jetés, on en sait assez sur soi pour assumer des choix pour toute une vie, dans lesquels il faudra s’appliquer à s’épanouir coûte que coûte. Bonne nouvelle : on peut se tromper, changer d’avis, affiner ses envies. Ce qui compte c’est d’être acteur des choix dans lesquels on se sent bien, au moins pour un temps précis. Parce qu’on est profondément multiple, pluriel, ce n’est pas une seule voie qui s’offre à nous mais autant qu’on sera prêt à en avoir. Et tant pis, si ça ne plaît pas à notre milieu social. 

Sagesse du Pays du Soleil levant 

Dans l’archipel d’Okinawa, au Japon, certains ont mis au point une technique d’harmonie intérieure : l’ikigai. Il s’agit de mutualiser ses forces personnelles pour atteindre le point d’équilibre et s’épanouir au travail. En voici quelques questions essentielles : 

  • Qu’est-ce que vous aimez ? 
  • Qu’est-ce que vous savez faire mieux que les autres ? 
  • Que pouvez-vous apporter pour que le monde se porte mieux ? 
  • Qu’est-ce que vous pourriez facturer comme un service et en y prenant du plaisir ? 

Trucs et astuces 

Agir en soi 

Trouver sa voie, au moins momentanée, nécessite quelques ajustements. 

  1. Acceptez le questionnement. Il fait partie intégrante du processus de mutation, il sera un allié, même s’il est envahissant.
  2. Accueillez le changement. Soyez le(la) premier(ère) à croire aux vertus de votre évolution. L’entourage est plus long à convaincre, il lui faut s’habituer, modifier ses réflexes et vérifier les effets positifs. 
  3. Soyez patient(e). Rome ne s’est pas construite en un jour. C’est souvent l’étape la plus frustrante une fois qu’on a le sentiment de s’être trouvé(e). Il faut alors être prêt(e) à se lancer dans des formations ou tenir des échéances précises pour voir les choses aboutir.
  4. Confrontez rêve et réalité. Pour ne pas foncer vers une utopie, il est bon de vérifier la compatibilité de ses projets. Des stages ou des périodes immersives peuvent constituer de bonnes confrontations, de même les échanges et les témoignages sont des indicateurs fiables.
  5. Coupez l’herbe sous le pied aux croyances limitantes. Les on-dit et les étiquettes collées, parfois depuis l’enfance, ne reflètent pas ce que vous êtes. Votre potentiel est ailleurs, en vous. 

Trouver des ressources 

Il n’y a pas de vérité générale, ni d’âge pour trouver sa voie. Chacun doit composer avec les tâtonnements qui lui correspondent. Les possibilités de ressources sont nombreuses, variées et cumulables : 

  • La rencontre avec un conseiller d’orientation dans un CIO ou dans une mission locale 
  • Le suivi par un coach d’orientation 
  • L’accompagnement par un psychologue 
  • Le dialogue avec les proches , les pairs, les modèles, les enseignants 
  • Le bilan de compétences 
  • Le questionnaire d’orientation 
  • La validation d’acquis de l’expérience 
  • L’entretien avec un conseiller Pôle emploi 
  • L’année de césure 
  • La mission bénévole 
  • Le wwoofing 
  • L’expérience à l’étranger (Erasmus, PVT, voyage linguistique, au pair, tourisme, service civique, VSI…) 
  • La formation 
  • L’apprentissage 
  • L’auto-formation 
ase

Enfance volée, destin brisé ?

Qui sont les enfants placés ? Comment avancer malgré le fardeau du passé ? Lumière sur ces profils mal-aimés aux potentiels multiples.
Alternance

L’alternance, comment ça marche ?

Contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage ? Tout savoir sur l’alternance : pour qui ? Quelle rémunérations ? Voici les réponses à vos questions.
Financer ses études

Comment financer ses études ?

Besoin d’argent pour financer vos études ? Connaissez-vous les allocations pour la diversité ou encore la Fondation des grandes écoles ? On vous dit tout…
CIO

GO au CIO !

Quel est le rôle du CIO (Centre d’Information & d’Orientation) ? Pourquoi s’y rendre ? Voici la liste complète des 400 CIO en France.
Quel baccalauréat choisir ?

Quel baccalauréat choisir ?

Entre le Baccalauréat Général (S, ES, L), le Baccalauréat Professionnel et le Baccalauréat Technologique, comment se décider ? On vous dit tout !
Trouver sa voie

Comment trouver sa voie?

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa…

A la recherche du métier qui "matche" parfaitement à votre profil et vos ambitions ? Essayez gratuitement la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se).


100% Vidéos

Métiers en vidéo

Ici, ce sont des passionnés qui vous parlent de leurs métiers, leurs parcours, les galères et les bons moments. En vidéo !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.