Le BEP Bois option Construction bois facilite l’intégration dans la vie active. Le titulaire du diplôme intervient dans la mise en œuvre et la fabrication de la charpente, des structures et ossatures en bois. Il a la capacité d’exploiter les dossiers techniques d’une construction, assurer la sécurité du lieu de travail, conditionner et stocker les ouvrages fabriqués.

Les débouchés

Les compétences du titulaire du BEP Bois option Construction bois lui permettent de travailler dans une entreprise industrielle ou artisanale, spécialisée dans l’installation des éléments en bois.

Il intervient dans un atelier de fabrication, un chantier, une maison individuelle ou collective ou un local professionnel.

Après des années d’expérience, le diplômé peut évoluer vers le poste de chef d’équipe.

Le titulaire du diplôme peut poursuivre ses études en préparant un bac pro technicien constructeur bois, puis un BTS Systèmes constructifs bois et habitat.

Les épreuves

L’enseignement général

  • EG1 : Français, histoire-géographie, éducation civique (écrit de 3 h, coefficient 6)
  • EG2 : Mathématiques, sciences physiques et chimiques (écrit de 2 h, coefficient 4)
  • EG3 : Éducation physique et sportive (C.C.F, coefficient 2)

L’enseignement professionnel

  • EP1 : Étude technologique et préparation (écrit de 4 h, coefficient 4)
  • EP2 : Fabrication et mise en œuvre (pratique de 14 h, coefficient 8) + Prévention Santé Environnement (écrit de 1 h, coefficient 1).

Exemple de sujet au BEP Bois option Construction bois

Extrait d’un sujet EP2 – Fabrication et mise en oeuvre

Dimensions des bois corroyés (en mm) :

  • Versant A :
    • Panne face aplomb : 120X150X1500
    • Panne en dévers: 120X150X950
    • Empannon : 60x70x1300
  • Versant B :
    • Panne sablière : 60x155x1300
    • Empannon : 60x70x1800
    • Empannon : 60x70x950
    • Poinçon : 100x100x1600
    • Arêtier : 70x200x1900
  • Assemblage et coupe :
    • Arêtier : engueulement en tête et coupe de niveau avec barbe sur panne face aplomb versant A.
    • Panne face aplomb versant A : coupe aplomb au droit de l’égout, longueur hors tout 1400 mm.
    • Sablière de croupe versant B : délardée au lattis, coupe contre l’arêtier et en repos sur la panne versant A.
    • Empannons versant A: coupe de pied de niveau sous panne aplomb versant A, pas selon élévation chevron d’emprunt, coupes de tête contre l’arêtier.
    • Empannons versant B : coupe de pied contre la sablière de la croupe, coupes de tête contre l’arêtier.
    • Panne à dévers versant A : coupe contre l’arêtier avec barbe coupée aplomb sur face opposée

Travail demandé :

  • Tracer la vue en plan.
  • Tracer les élévations des chevrons d’emprunt avec les coupes d’empannons.
  • Tracer les coupes d’alignements des empannons (herses).
  • Tracer l’élévation de l’arêtier.
  • Tracer la vue par bout de l’arêtier, porter la valeur de l’angle du délardement.
  • Tracer le rabattement de la panne.

Les écoles de formation

Pour réussir le BEP Bois option Construction bois, il convient de bien le préparer. Quelques établissements permettent de suivre des formations complètes pour obtenir le diplôme :

  • Le Centre de formation et de promotion des maisons familiales rurales de Port-Brillet
  • Le Lycée professionnel André Boulloche
  • L’Académie de Lyon.

Programme de la formation

La formation est ouverte à tout élève maîtrisant les connaissances de base. Au cours de deux années de cursus, l’apprenti acquiert des compétences sur la mise en œuvre et la fabrication des éléments en bois. Pour l’initier à la culture d’entreprise, il effectue 5 semaines de stages en entreprise.

L’enseignement général

  • Français
  • Histoire-géographie
  • Éducation civique
  • Mathématiques
  • Sciences physiques et chimiques
  • Éducation physique et sportive

L’enseignement professionnel

  • Fabrication des sous-ensembles structuraux en atelier
  • Fabrication semi-industrielle ou par lots
  • Réalisation d’une pièce à partir de fiches de débit
  • Construction à partir de produits semi-finis
  • Assemblage des sous-ensembles structuraux
  • Montage à partir de plans de fabrication
  • Positionnement
  • Stabilisation
  • Réglage et ancrage des sous-ensembles structuraux
  • Pose de couverture en tuiles avec accessoires
  • Mises en place d’abrègements industrialisés et fenêtres de toit
  • Réalisation du revêtement extérieur bois
  • Installation des systèmes d’isolation
  • Mises en œuvre d’étanchéité à l’air d’une construction bois.