Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Hôtellerie Restauration est un diplôme de niveau III (Bac+2) qui permet d’intégrer la vie active dans le secteur du tourisme. Au terme de ses 2 années de formation, le titulaire du diplôme doit être capable de répondre aux besoins de la clientèle. Il est composé de 2 options :

  • Le BTS HR option Mercatique et gestion hôtelière assure la gestion de l’entreprise, la commercialisation de biens et services ainsi que l’animation d’une équipe.
  • Le BTS HR option Art culinaire, art de la table et du service atteste les connaissances du diplômé sur les technologies liées à la restauration telle que la nutrition, l’hygiène et la sécurité.

Les débouchés

Le titulaire du BTS Hôtellerie Restauration intervient dans différents secteurs :

  • Dans des établissements producteurs de biens et services
  • Dans des organisations agroalimentaires
  • Dans des entreprises connexes à l’hôtellerie.

Le diplômé exerce le métier de :

  • Directeur de restaurant
  • Gérant de restauration collective
  • Maître d’hôtel
  • Chef garde-manger
  • Réceptionniste
  • Gouvernant
  • Assistant gérant

Après le BTS HR, le diplômé peut poursuivre ses études en préparant un DEESTH (Diplôme Européen d’Études Supérieures Tourisme Hôtellerie) ou une licence pro du même secteur. Les écoles de gestion ou de tourisme accueillent également les diplômés en vue d’obtenir un bac +4/5 dans cette spécialité.

Les épreuves

La formation est ouverte aux titulaires d’un Bac Pro Hôtellerie ou Restauration ou d’un Bac technologique Hôtellerie. Les autres séries sont admises sous réserve d’une année de stage de remise à niveau.

Les épreuves générales (option A et B)

  • E1 : Français (écrit de 4 h, coefficient 2)
  • E2 : Communication en langue vivante étrangère 1 et 2 (Oral de 40 min, coefficient 4)
  • Épreuve facultative : Langue vivante étrangère 3

Les épreuves professionnelles

Option A : Mercatique et gestion hôtelière

  • E3 : Étude économique, juridique et de gestion de l’entreprise hôtelière (écrit de 5 h, coefficient 7)
  • E4 : Étude et réalisations techniques (écrit de 2 h 30 et pratique de 2 h 30, coefficient 3)
  • E5 : Analyse et présentation d’une situation commerciale hôtelière (oral de 30 min, coefficient 2)
  • E6 : Conduite et présentation d’étude technique (oral de 30 min, coefficient 2 ).

Option B : Art culinaire, art de la table et du service

  • E3 : Étude économique, juridique et de gestion de l’entreprise hôtelière (écrit de 4 h, coefficient 3)
  • E4 : Étude et réalisations techniques (écrit de 2 h 30 et pratique de 5 h 30, coefficient 7)
  • E5 : Sciences appliquées (écrit de3 h, coefficient 2 )
  • E6 : Conduite et présentation d’étude technique (oral de 30 min, coefficient 2 ).

Exemple de sujet au BTS HR

Extrait d’une épreuve étude et réalisation technique

La direction souhaite étoffer sa gamme de plats cuisinés en produisant un plateau-repas au sein de l’établissement. La prestation sera composée d’une entrée froide, d’un plat à remettre en température par le client et un dessert. Ce service devra être fidèle à l’activité de l’établissement.

  • Présenter, sous la forme d’un rapport structuré d’une dizaine de lignes, les avantages et les limites d’une offre de restauration automatique 24h/24h de plateau-repas réfrigérés. Vous aborderez notamment les aspects techniques et organisationnels.
  • Proposer le plat principal du plateau-repas en valorisant les produits locaux et en respectant un coût matière de 7 €. Votre proposition comportera un intitulé, un descriptif technique et des conseils de remise en température.

Les écoles

Pour réussir le BTS Hôtellerie Restauration, il est important de bien le préparer. En France, de nombreux établissements préparent une formation qui permet d’obtenir son diplôme, entre autres le CCI Sud Formation CFA Languedoc-Roussillon – Béziers, le CFA chambre de métiers du Morbihan et le Lycée des métiers Sainte-Anne.

Programme de la formation

Après la première année du BTS, l’étudiant doit choisir une option parmi les deux proposées (A : Mercatique et gestion hôtelière ou B : Art culinaire, art de la table et du service).

L’enseignement général (par semaine)

  • 12 heures de langues vivantes étrangères
  • 4 heures de français
  • 3 heures de droit
  • 4 heures d’économie générale

L’enseignement professionnel (par semaine)

BTS Hôtellerie Restauration option A : Mercatique et gestion hôtelière

  • 19 heures de techniques et moyens de gestion
  • 16 heures de techniques professionnelles
  • 10 heures d’environnement économique et juridique
  • 4 heures d’actions professionnelles appliquées
  • 2 heures de sciences appliquées à l’hôtellerie et à la restauration
  • 1 heure d’ingénierie et maintenance.

BTS Hôtellerie Restauration option B : Art culinaire, art de la table et du service

  • 11 heures de génie culinaire
  • 11 heures de gestion comptable, financière, fiscale et travaux d’application
  • 7 de restauration et connaissance des boissons
  • 4 heures d’économie d’entreprise et gestion des ressources humaines
  • 4 heures de mercatique et travaux d’application
  • 4 heures de sciences appliquées à l’hôtellerie et à la restauration
  • 4 heures d’action professionnelle appliquée
  • 3 heures d’hébergement et communication professionnelle
  • 2 heures d’ingénierie et maintenance.

Pour avoir une aperçue réelle de l’entreprise, le technicien supérieur en formation doit passer une période variant entre 16 et 20 semaines en milieu professionnel.