Le métier d’aide-soignant fait partie des professions paramédicales. Le titulaire du Diplôme d’État d’aide-soignant ne prescrit pas de médicament et n’effectue pas de soins médicaux. Son travail consiste à accompagner la personne soignée lors de ses activités quotidiennes. Il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrir son autonomie. Il est capable de mesurer les paramètres vitaux (pression artérielle, température, rythme respiratoire, mensurations…) en utilisant des outils spécifiques.

Les débouchés

Le titulaire du diplôme d’État d’aide-soignant permet au diplômé d’exercer le métier d’aide-soignant dans un hôpital, une clinique, une maison de retraite, un institut pour personnes handicapées ou à domicile.

Le diplôme donne également accès à d’autres métiers sociaux ou paramédicaux :

  • Aide médico-psychologique
  • Auxiliaire de puériculture
  • Infirmier : après 3 années d’expérience en tant qu’aide-soignant, le diplômé peut se présenter au concours d’entrée des écoles d’infirmiers.

Les épreuves

Les conditions d’admission

Afin d’accéder à la formation, le candidat doit avoir au moins 18 ans et réussir le concours d’admission qui se compose d’une épreuve écrite et orale.

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Les candidats titulaires du bac ou d’un diplôme reconnu équivalent
  • Les candidats ayant obtenu un titre ou un diplôme du secteur sanitaire ou social reconnu au niveau CAP
  • Les candidats ayant suivi une année d’études dans une école d’infirmiers non admis en deuxième année.

Les conditions de réussite à l’examen

Il y a 9 modules de formation dans ce cursus :

  • Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne
  • L’état clinique d’une personne
  • Les soins
  • Ergonomie
  • Relation/communication
  • Hygiène des locaux hospitaliers
  • Transmissions des informations
  • Organisation du travail.

À chaque module, une épreuve doit être réussie. Elle peut être sous forme écrite, orale, pratique ou mise en situation professionnelle.

La moyenne totale des épreuves doit être supérieure à 10 pour que la formation soit validée.

Exemple de sujet au Diplôme d’Etat d’aide-soignant

Virginia Henderson a décrit 14 besoins fondamentaux. Parmi eux : le besoin de respirer, de boire, de manger, de se mouvoir et maintenir une bonne posture, de se recréer.

  • Pour chacun des besoins cités, formulez deux questions qui vous permettront d’évaluer la satisfaction de ces besoins auprès d’une personne âgée.
  • Quel est l’objectif essentiel d’une démarche de soin ?
  • Citez deux étapes méthodologiques de la démarche de soins.
  • Donnez une définition du handicap.

Les écoles de formation

Pour réussir le Diplômé d’Etat d’aide-soignant, il convient de bien le préparer. Plusieurs écoles préparent le futur diplômé DEAS, entre autres :

  • L’Antenne 53 IFSO d’Angers à Laval ou Nantes
  • L’Assisteal formation de Paris
  • Le campus formation du centre hospitalier intercommunal Meulan-les Mureaux
  • Le Centre de Formation aux métiers de la santé de Troyes

Programme de la formation

La durée de la formation est de 10 mois, dont 17 semaines de cours théoriques et 24 semaines de stage.

La formation permettra au candidat :

  • D’observer, identifier et connaitre l’état clinique d’une personne
  • De réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne
  • D’utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes
  • D’établir une communication adaptée à la personne et à son entourage
  • D’utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifique aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • De rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins
  • D’organiser son travail au sein d’une équipe pluri-professionnelle.