Le Diplômé d’État de pédicure-podologue (DEPP) exerce une large gamme d’activités allant des soins hygiéniques à la réalisation d’une semelle orthopédique. Le professionnel peut parfois prescrire des médicaments en cas d’anomalie avancée. Dans l’exercice de sa profession, le spécialiste du pied tient compte des impacts des malformations pédologiques sur tout le corps. Son rôle principal est de remédier à ce problème et de veiller à la beauté esthétique de cette partie des membres inférieurs.

Les débouchés

  • La profession libérale réunit une grande partie des pédicures-podologues diplômés d’État. Après quelques années d’expérience, le spécialiste peut ouvrir son propre cabinet.
  • Les maisons de retraites et autres établissements spécialisés peuvent être des débouchés potentiels pour ces professionnels de la santé.
  • Le pédicure-podologue peut se spécialiser dans la rhumatologie, les appareillages, la traumatologie ou l’ostéopathie.
  • Après 4 ans d’expérience, il pourra préparer en 1 an le diplôme de cadre de santé et occuper ainsi un poste d’encadrement dans un service ou formateur dans une école.

Les épreuves

Pour obtenir le Diplôme d’État de pédicure-podologue (DEPP), l’étudiant doit accumuler 180 crédits (ECTS) sur les domaines d’enseignement. Les stages cliniques doivent réunir 39 crédits et la formation théorique et pratique 141 crédits. Selon l’unité d’enseignement, les crédits se répartissent comme suit :

  • UE1 : Sciences physiques, médicales et biologiques (28 ECTS)
  • UE2 : Sciences humaines, sociales, droit et gestion (11 ECTS)
  • UE3 : Sciences et fondements de la pédicurie-podologie (16 ECTS)
  • UE4 : Pratiques cliniques et thérapeutiques en pédicurie-podologie (29 ECTS)
  • UE5 : Méthodes et outils de travail (16 ECTS)
  • UE6 : Intégration des savoirs et développement professionnel du pédicure-podologue (37 ECTS)
  • Unité optionnelle (4 ECTS)

A la fin du cursus, le diplôme d’État est attribué par les membres du jury au vu du dossier du candidat.

Les écoles de formation

Pour réussir le diplome d’Etat de pédicure-podologue, il convient de bien le préparer. L’Institut catholique de Lille, l’Afrep institut de formation en pédicurie-podologie et l’Institut national de podologie proposent des formations de qualité.

Programme de la formation

La formation est accessible par concours. Elle dure 3 ans, soit 6 semestres, composée de 59 modules d’enseignement. L’étudiant bénéficie de 2028 heures de théorie, 2202 heures de pratique et 1170 heures de stages. L’apprenti pédicure-podologue acquiert progressivement les techniques de soin et les compétences professionnelles le long du cursus.

L’enseignement en première année

  • La sémiologie
  • L’anatomie
  • La physiopathologie
  • Les pratiques en pédicure podologie.

L’enseignement en deuxième année

  • Les pathologies du pied
  • La cinésiologie du système locomoteur
  • La pathologie du système locomoteur
  • La pharmacologie thérapeutique
  • Les concepts et modèles du diagnostic en pédicurie-podologue
  • Les dispositifs médicaux sur mesure en pédicurie-podologie
  • Le projet
  • Les stratégies thérapeutiques
  • Les techniques de laboratoire
  • L’imagerie
  • Les protocoles de l’examen clinique
  • L’anglais professionnel

L’enseignement en troisième année

  • Le vieillissement et ses impacts
  • La Santé publique
  • L’économie de la santé
  • La législation professionnelle
  • La calcéologie
  • L’initiation a la démarche de recherche
  • La coopération avec les autres professionnels
  • La psychologie
  • La sociologie
  • L’anthropologie
  • L’ethnologie
  • L’évaluation de la pratique professionnelle
  • L’unité optionnelle