Le Diplôme d’État de professeur de musique implique l’acquisition et la validation des compétences nécessaires pour enseigner la musique. Diplôme de niveau III, il permet d’allier une fonction rémunérée à la passion de cet art. Dans son métier, le professeur accompagne les pratiques artistiques amateurs, évalue ses élèves et les aide à formuler leurs projets.

Les débouchés

Le diplômé d’État de professeur de musique exerce le métier d’enseignant ou de musicien dans de nombreuses institutions :

  • Un conservatoire classé
  • Un conservatoire municipal
  • Une structure associative
  • Un établissement culturel
  • Une école de musique.

Pour intégrer la fonction publique, le titulaire du diplôme d’Etat doit passer le concours aboutissant au titre d’assistant territorial d’enseignement artistique.

Le titulaire du diplôme peut également poursuivre ses études et obtenir un Certificat d’Aptitude de professeur de musique ou un CAPES de professeur de musique.

Les épreuves

Pour valider un Diplôme d’État de professeur de musique, le candidat doit réussir les contrôles continus et l’examen final. Chaque unité d’enseignement et stage effectué fait l’objet d’évaluation et de crédits. L’obtention de cette qualification équivaut à la validation de 180 ECTS.

Les épreuves en contrôle continu :

  • Des épreuves pratiques portant sur la réalisation d’un projet artistique à fin pédagogique et les mises en situation artistique
  • Des épreuves écrites sur le commentaire d’écoute, la lecture à vue, la composition et la culture musicale
  • Des épreuves orales constituées d’un entretien entre l’étudiant et les jurys.

Les épreuves finales :

  • Réalisation d’un projet musical en vue d’une production publique
  • Une analyse critique de sa prestation lors de deux cours de 30 minutes donnés en présence des membres de jury
  • Une exécution vocale ou musicale d’un quintette au maximum
  • Un travail écrit de 25 pages portant sur la pédagogie musicale
  • Un entretien avec le jury.

Pour obtenir le diplôme d’Etat de professeur de musique, le candidat doit avoir une moyenne générale supérieure ou égale à 10 sur 20, dont aucune des notes n’est inférieure à 7.

Les écoles de formation

Pour réussir le diplôme d’Etat de professeur de musique, il convient de bien le préparer. Quelques écoles proposent une formation, entre autres : le Centre de formation des enseignants de la danse et de la musique de Normandie, le Centre de formation des enseignants de la musique de Lyon et l’établissement Le Pont supérieur.

Programme de la formation

Après avoir passé avec succès le concours d’entrée auprès d’un établissement spécialisé dans la musique, l’étudiant suivra une formation initiale ou continue. L’organisation de l’enseignement est établie par le directeur de l’institution, en fonction des résultats d’examen et des connaissances acquises par le candidat. Pour une durée référentielle de 1350 heures réparties sur deux ans, l’acquisition des compétences porte sur de nombreuses unités d’enseignement composées de plusieurs modules :

  • La pratique musicale
  • L’environnement pédagogique
  • La culture artistique
  • Les techniques d’enseignement
  • La réalisation de projets
  • L’environnement territorial
  • Le travail corporel et vocal
  • La conduite des musiques d’ensemble
  • La didactique de la discipline
  • Expérience de terrain
  • L’intégration professionnelle
  • La formalisation de la réflexion pédagogique.

Le futur professeur de musique cumule au minimum 80 heures de stages durant son cursus.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.