Le titulaire du Diplôme d’État de technicien en analyses médicales exerce ses fonctions en réalisant des prélèvements biologiques à des fins médicales. L’objectif de cette action peut être l’établissement d’un diagnostic ou l’évaluation de l’efficacité d’un traitement. Le technicien utilise des outils qu’il est capable d’entretenir et de manipuler. Sous la responsabilité d’un médecin biologiste, il travaille en respectant les protocoles de sécurité en vigueur.

Les débouchés

Le titulaire du Diplôme d’Etat de technicien en analyses médicales peut exercer son métier dans différents secteurs d’activité :

  • Les laboratoires d’analyses médicales
  • Les industries pharmaceutiques
  • Les entreprises agroalimentaires ou cosmétiques
  • Les institutions de recherche et de développement
  • Les services centraux de laboratoire
  • La police technique et scientifique.

Le diplôme permet à son titulaire de poursuivre ses études en préparant :

  • Un Diplôme universitaire de technologie (spécialité biologie appliquée, option analyses biologiques et biochimiques)
  • Un brevet de technicien supérieur (option analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques)
  • Une licence dans le domaine sanitaire et social ou en sciences de l’éducation.

Les épreuves

L’étudiant doit valider plusieurs acquis au cours de son cursus pour obtenir le Diplôme d’Etat de technicien en analyses médicales.

Pour passer à la classe supérieure, le candidat doit réussir les contrôles continus (4 évaluations par an, noté sur 20) et valider ses stages de l’année en cours.

Les examens de validation du diplôme d’Etat, exige :

  • Une moyenne générale d’au moins 10/20 pour tous les stages effectués
  • Une moyenne générale d’au moins 10/20 pour les enseignements théoriques
  • Une moyenne satisfaisante à la soutenance d’un mémoire de 15 à 20 pages.

L’acquisition du Diplôme d’Etat comporte :

  • Deux épreuves pratiques de 3 heures chacune
  • Une épreuve axée sur la totalité d’enseignement théorique en cours de formation (écrit de 4 h, noté sur 40)

Les candidats ayant obtenu 80 points (au minimum) seront titulaires du Diplôme d’État de technicien en analyses médicales.

Les écoles de formation

Pour réussir le Diplôme d’Etat de technicien en analyses médicales, il convient de bien le préparer. L’Institut de formation de techniciens de laboratoire médical – CHU Nord, l’Institut catholique de Lyon et l’Institut régional de formation de techniciens de laboratoire médical prodiguent des formations nécessaires en vue de l’obtention du Diplôme.

Programme de la formation

Étendue sur trois années, la formation comporte 1060 heures de travaux pratiques, 2175 heures d’initiation théorique et 32 semaines de stages.

L’enseignement porte sur les thèmes suivants :

  • La physiologie
  • La physiopathologie
  • L’anatomie
  • La cytologie pathologique
  • La bactériologie
  • La parasitologie
  • La mycologie
  • La virologie
  • L’hématologie
  • L’hémabiologie
  • L’immunologie
  • La chimie
  • La biochimie
  • La biologie cellulaire et moléculaire
  • La pharmaco-toxicologie
  • Les mathématiques et statistiques
  • La physique
  • L’informatique
  • La technologie et maintenance
  • Législation
  • L’éthique
  • La santé publique.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.