Le DEE est un diplôme national de niveau II, obtenu après 3 ou 4 années d’études dans une institution formatrice. L’ergothérapeute contribue à faciliter l’autonomie des personnes à mobilité réduite, en évaluant sa capacité motrice, en mettant en œuvre des préventions et soins adaptés au patient. Rééducateur, ce professionnel de la santé agit sous prescription médicale et utilise ses compétences en vue de rendre au patient son implication sociale. Pour ce faire, le diplômé conçoit des assistances technologiques et des petits appareillages. 

Les débouchés

Le titulaire du Diplôme d’État d’ergothérapeute peut intervenir dans différents secteurs d’activité :

  • Un établissement médical, il travaille dans les services de traumatologie, neurologie, pédiatrie et rhumatologie.
  • Les maisons de retraite, les institutions spécialisées pour la rééducation et les centres médico-sociaux.
  • Une industrie de construction de mobilier pour les personnes à mobilité réduite.
  • Un cabinet libéral.
  • Les organismes de soins à domicile.

Outre le domaine professionnel, son grade de licence lui permet de continuer dans les filières suivantes : psychopathologie, psychologie, neuropsychologie, sciences sanitaires et sociales.

Il dispose également d’accès à la recherche en s’inscrivant aux masters et doctorats. Avec ces qualifications, il peut prétendre au poste de directeur des soins ou responsable d’un établissement.

Les épreuves

Les conditions d’admission

La formation s’adresse aux bacheliers de toute série. Un concours composé de Français, de tests psychotechniques, de biologie et de physiques permet d’accéder à cette formation d’une durée de 3 ans.

Les conditions de réussite à l’examen

Pour obtenir le DEE, l’étudiant doit totaliser 180 crédits sur les unités d’enseignements approfondies en cours de formation.

L’organisation du crédit se fait comme suit :

  • UE 1 : Sciences humaines, sociales et droit (16 ECTS),
  • UE 2 : Sciences médicales (26 ECTS),
  • UE 3 : Fondements et processus de l’ergothérapie (14 ECTS),
  • UE 4 : Méthodes, techniques et outils de l’ergothérapeute (31 ECTS),
  • UE 5 : Méthodes de travail (22 ECTS),
  • UE 6 : Intégration des savoirs et posture professionnelle de l’ergothérapeute (31 ECTS)
  • Stages : 36 ECTS
  • Unité optionnelle : 4 ECTS.

Les écoles de formation

Pour obtenir le Diplôme d’Etat d’ergothérapeute, il convient de bien le préparer. Plus d’une vingtaine d’établissements propose une formation en vue de prodiguer les connaissances nécessaires à un ergothérapeute. L’ADERE Institut de formation en ergothérapie, la faculté de médecine de l’Université d’Aix-Marseille et l’IFERGO – Institut de formation en ergothérapie en font partie.

Programme de la formation

L’enseignement d’une durée de 3 ans initie l’étudiant aux sciences humaines, sociales et droites, aux sciences médicales, aux fondements et processus du métier, aux méthodes de travail, aux techniques et outils d’intervention de l’ergothérapeute.

Les cours sont divisés en six semestres :

Le premier semestre

  • La psychologie et santé
  • La sociologie et anthropologie
  • Les structures anatomiques
  • Les fonctions organiques
  • Les démarches cliniques
  • L’hygiène
  • La pharmacologie
  • Le dysfonctionnement des appareils musculo-squelettique et tégumentaire
  • L’ergothérapie
  • La science de l’activité humaine
  • Les fondements de la pratique
  • Le diagnostic et processus d’intervention
  • Les techniques d’évaluation
  • Les aides humaines
  • Les méthodes de travail et tic
  • La mobilité et
  • L’anglais professionnel

Le deuxième semestre

  • L’ergonomie
  • Le dysfonctionnement des systèmes nerveux et sensoriels
  • Les modèles conceptuels
  • Les méthodes d’évaluation
  • Les techniques de rééducation et de réadaptation
  • Les outils d’aménagement de l’environnement
  • Les méthodes de travail
  • L’Intégration des savoirs
  • La posture professionnelle
  • L’évaluation de situation,
  • Le diagnostic et conception de projet d’intervention

Le troisième semestre

  • L’environnement institutionnel et partenarial
  • Le dysfonctionnement cognitif et psychique
  • Les fondements et processus de l’ergothérapie
  • Les modèles d’analyse de l’activité
  • La médiation,
  • La relation
  • Le cadre thérapeutique
  • Les techniques et outils de relation et de communication
  • La méthodologie de projet et
  • La conduite de relation, de coordination et de coopération.

Le quatrième semestre

  • Dysfonctionnement cardio-respiratoire et métabolique
  • Techniques de positionnement
  • Traitement orthétique
  • Méthodes de recherche
  • Conduite d’une intervention en ergothérapie

Le cinquième semestre

  • La législation
  • La déontologie
  • L’éthique
  • La santé publique
  • La pédagogie
  • Les techniques et outils d’éducation thérapeutique
  • Les gestes et soins d’urgence
  • L’organisation
  • La gestion du travail
  • L’interprofessionnalité
  • L’initiation a la démarche de recherche
  • La démarche d’évaluation
  • Les techniques de conseil, de formation et d’information.

Le sixième semestre

  • Les méthodes
  • Les outils d’analyse de la qualité et de traçabilité
  • L’initiation a la démarche de recherche
  • L’anglais professionnel
  • L’unité optionnelle
  • L’évaluation de la pratique professionnelle et recherche

La formation est complétée par 36 semaines de stage, axées sur l’intervention sur un lieu de vie, le soin en santé mentale et la prise en charge de réadaptation. L’apprentissage en milieu professionnel dure 4 semaines en première année, 16 semaines en 2ème et 3ème année.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.