Le Diplôme d’État d’infirmier est nécessaire pour faire carrière dans les établissements de soins comme les hôpitaux, les dispensaires et les centres de rééducation. Le titulaire du diplôme est bien formé pour travailler comme aide-médecin. Il est un expert pour administrer les médicaments, prélever du sang, faire une piqûre… Un infirmier suit toutes les instructions de traitement du médecin. Surveiller l’évolution de santé et veiller au bien-être des malades fait aussi partie de ses fonctions. Cette profession demande du dévouement et de la passion pour prendre soin des autres.

Les débouchés

Le diplômé travaille dans des lieux variés :

  • Laboratoire d’analyses médicales
  • Centre de scanner
  • Centre de transfusion sanguine
  • Médecine du travail
  • Médecine scolaire
  • Maison de retraite non médicalisée
  • Établissement médico-social
  • Établissement médicalisé d’hébergement pour personnes âgées
  • Hôpitaux privés ou publics
  • Établissement médicalisé d’hébergement pour personnes âgées
  • Association de soins dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées (SSIAD)
  • Association type « Médecins sans Frontières» ou « Médecins du Monde».

Le Diplôme d’Etat d’Infirmier offre une belle perspective d’avenir. Son titulaire bénéficie d’une carrière professionnelle évolutive :

  • Après 18 mois d’expériences professionnelles, il peut évoluer en infirmier libéral remplaçant
  • Après 24 mois d’expériences acquises dans un milieu hospitalier, il peut exercer en tant qu’infirmier libéral
  • Après 3 ans de pratique dans un établissement agréé (clinique, centre hospitalier spécialisé psychiatrique centre de soins, association type « Médecins sans Frontières, …), il pourra ouvrir son propre cabinet d’infirmier
  • Après 4 ans d’expérience, il pourra devenir formateur dans un IFSI ou cadre de santé.

Après quelques années d’expérience, le titulaire du Diplôme d’Etat d’infirmier peut participer à un concours pour se spécialiser en infirmier de bloc opératoire, infirmier-puériculteur ou infirmier-anesthésiste.

Les épreuves

Les conditions d’admission

Pour accéder aux cours du diplôme d’État d’infirmier, le candidat doit respecter au moins l’une des conditions suivantes :

  • Etre titulaire d’un baccalauréat français
  • Justifier, au 1er janvier de l’année des épreuves, d’une expérience professionnelle d’une durée de 3 ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social (autres que les aides soignants et les auxiliaires de puériculture), et de 5 ans pour les autres candidats
  • Etre diplômé d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture ou d’aide médico-psychologique et avoir 3 ans d’exercice professionnel.

Le candidat doit avoir au moins 17 ans et réussir le concours d’entrée en IFSI.

Les conditions de réussite à l’examen

Le diplôme d’État d’infirmier exige l’obtention de 180 crédits européens. Le nombre de crédits affecté à chaque unité d’enseignement est utilisé comme coefficient pour le calcul de la moyenne générale du candidat en fin de chaque semestre.

Ci-dessous les modalités d’évaluation pour chaque sous-unité d’enseignement :

  • Psychologie, sociologie et anthropologie : travail écrit à partir d’un texte avec repérage des concepts utilisés par l’auteur et travail écrit d’analyse de situation avec mobilisation des concepts.
  • Santé publique et économie de la santé : évaluation écrite de connaissances
  • Législation, éthique, déontologie : évaluation écrite, travail écrit d’analyse d’une situation de soins posant un questionnement éthique réalisé en groupe restreint
  • Biologie fondamentale : évaluation écrite de connaissances
  • Cycles de la vie et grandes fonctions : évaluation écrite de connaissances
  • Santé, maladie, handicap, accidents de la vie : évaluation écrite de connaissances
  • Processus traumatiques : évaluation écrite de connaissances
  • Processus inflammatoires et infectieux : évaluation écrite de connaissances
  • Processus psychopathologiques : évaluation écrite de connaissances
  • Défaillances organiques et processus dégénératifs : évaluation écrite de connaissances
  • Processus tumoraux : évaluation écrite de connaissances
  • Infectiologie, hygiène : travail écrit individuel
  • Pharmacologie et thérapeutiques : évaluation écrite des connaissances
  • Raisonnement et démarche clinique infirmière : travail écrit d’analyse d’une situation clinique réalisé en groupe restreint
  • Projet de soins infirmiers : à partir de l’analyse d’une situation clinique, élaboration d’hypothèses argumentées de projet de soins
  • Rôles infirmiers organisation du travail et interprotéssionalité : travail d’analyse critique d’un mode d’exercice du métier en lien avec le projet professionnel de l’étudiant
  • Initiation à la démarche de recherche: présentation d’un résumé de recherche à partir de l’analyse d’un article de recherche
  • Initiation à la démarche de recherche: travail écrit, mémoire de fin d’études
  • Encadrement des professionnels de soins : présentation écrite ou orale d’une situation d’encadrement avec analyse des résultats au regard des objectifs
  • Soins quotidiens confort et bien-être: compréhension des éléments clés de la situation mobilisation des valeurs et des concepts dans la réflexion
  • Soins relationnels : travail écrit ou oral de réflexion avec utilisation des concepts, mise en situation d’entretien lors des Travaux Dirigés, analyse d’une situation relationnelle
  • Soins d’urgence: analyse d’une situation de soins d’urgence en groupes restreints
  • Soins éducatifs et préventifs: travail écrit individuel d’analyse d’une démarche d’éducation et utilisation des concepts, action éducative individuelle ou collective auprès d’une personne ou d’un groupe
  • Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens: travail écrit d’analyse d’une situation clinique réalisée en groupe
  • Mise en œuvre des thérapeutiques et coordination des soins : travail écrit d’analyse sur la réalisation et l’organisation de soins dans un contexte pluridisciplinaire
  • Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles : travail écrit de fin d’études, mémoire et argumentation orale sur un sujet d’intérêt professionnel
  • Méthodes de Travail : réalisation d’une fiche de lecture en traitement de texte
  • Anglais

Les écoles de formation

Pour réussir le Diplôme d’Etat d’infirmier, il convient de bien le préparer. Les établissements proposant des cours préparatoires sont nombreux en France, entre autres :

  • Association SANTELYS Épi de Soil
  • Campus formation du centre hospitalier intercommunal Meulan-les Mureaux
  • Centre de formation aux métiers de la santé
  • Centre de formation des personnels de santé Site Sainte Anne
  • Centre de formation Louise Couvé
  • Centre de formations paramédicales – Centre hospitalier de Niort
  • Centre gérontologique départemental 13 – Institut de Formation en Soins Infirmiers
  • Centre psychothérapeutique de Nancy Institut de formation en soins infirmiers
  • CH pays de Morlaix – Institut de formation en soins infirmiers et aides-soignants
  • École de la Croix-Rouge française IFSI 44
  • École Rockefeller
  • École santé sociale Sud-est
  • Établissement régional de formation des professions paramédicales ERFPP – IFSI du GIPES d’Avignon et pays de Vaucluse
  • Fondation Léonie Chaptal
  • GCS IFSI de Haute Côte-d’Or Semur-en-Auxois
  • Groupement de coopération sanitaire du pays d’Aix
  • IFMS- Institut de formation aux métiers de la santé – CH Valenciennes
  • IFPS du centre hospitalier de Fécamp
  • IFSANTE – Institut catholique de Lille, Institut catholique de Lille
  • IFSI au Centre hospitalier La Palmosa

Programme de la formation

La formation au métier d’infirmier dure 3 ans dont 2100 heures de théorie, 2100 heures de stage et 900 heures de travail personnel.

Les détails des unités d’enseignement (UE) :

  • UE 1 – Sciences humaines sociales et droit
    • Psychologie; sociologie, anthropologie
    • Santé publique et économie de la santé
    • Législation, éthique, déontologie
  • UE 2 – Sciences biologiques et médicales
    • Biologie fondamentale
    • Cycles de la vie et grandes fonctions
    • Santé, maladie, handicap, accidents de la vie
    • Processus traumatiques
    • Processus inflammatoires et infectieux
    • Processus psychopathologiques
    • Défaillances organiques et processus dégénératifs
    • Processus tumoraux
    • Infectiologie, hygiène
    • Pharmacologie et thérapeutiques
  • UE 3 – Sciences et techniques infirmières fondements et méthodes
    • Raisonnement et démarche clinique infirmière
    • Projet de soins infirmiers
    • Rôles infirmiers organisation du travail et interprotéssionalité
    • Initiation à la démarche de recherche
    • Encadrement des professionnels de soins
  • UE 4 – Sciences et techniques infirmières fondements et méthodes
    • Concepts de bien-être selon les contextes et les cultures : dignité, pudeur, intimité
    • Principes de base et valeurs des soins infirmiers autonomie, dépendance, secret professionnel, Besoins fondamentaux et attentes de la personne
    • Soins quotidiens confort et bien être
    • Hygiène générale
    • Équilibre alimentaire
    • Prévention des escarres
    • Lever et aide à la mobilisation
    • Ergonomie dans les soins
    • bonnes pratiques et sécurité dans les soins
  • UE 5 – Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
    • Etude de situations professionnelles en lien avec les éléments de la compétence et les savoirs développés dans les unités d’enseignement
  • UE 6 – Méthodes de Travail
    • Les méthodes de travail personnel et en groupe,
    • L’initiation à l’informatique et aux logiciels de base (Word, Excel),
    • La recherche documentaire : recueil et organisation de l’information, fiche de lecture, recherches sur internet, Les documents écrits : compte-rendu, rapport, mémoire, rédaction d’un article professionnel… .
    • Les outils et moyens de communication et de créativité
  • UE 7 – Anglais
    • Vocabulaire professionnel courant dans le domaine de la santé et des soins
    • Expression anglaise dans le domaine de la santé et des soins
    • Lecture et traduction d’articles professionnels
    • Lecture de documents (fiches, procédures… .).