Le Diplôme d’expertise-comptable (DEC) est un diplôme d’État de niveau bac+ 8. Le titulaire du diplôme occupe un poste à haute responsabilité. Il est responsable du contrôle de la comptabilité des entreprises. Il effectue la révision et assure la fiabilité des données comptables des sociétés. Il contrôle également la régularité et la sincérité des comptes. 

Les débouchés

Le titulaire du Diplôme d’expertise-comptable (DEC) travaille au sein des cabinets ou des entreprises spécialisées dans l’expert-comptabilité. Il exerce le métier d’expert-comptable, directeur comptable, directeur administratif, commissaire aux comptes ou responsable du contrôle de gestion. Il peut également ouvrir son propre cabinet.

Les épreuves

Le Diplôme d’expertise-comptable (DEC) est accessible après avoir acquis le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) ou le Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financières.

Le DEC est composé de trois épreuves :

  • Epreuve n° 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes (écrit sous forme de questions)
  • Epreuve n° 2 : Révision légale et contractuelle des comptes (écrit sous forme de cas pratique)
  • Epreuve n° 3 : Mémoire (rédaction puis soutenance orale).

Les écoles préparant le DEC

Pour réussir le Diplôme d’expertise-comptable (DEC), il est important de bien le préparer. En France, des établissements proposent cette formation, par exemple :

  • ENOES (Ecole de l’Expertise Comptable et de l’Audit)
  • ICS Bégué (Ecole Supérieur des métiers de la Finance, de la Gestion et de l’Expertise comptable).

Programme de la formation

Pour obtenir le Diplôme d’expertise-comptable (DEC), l’étudiant doit  suivre :

  • Un stage professionnel de 3 ans
  • Des séminaires professionnels se rapportant à la gestion sociale, financière, juridique, fiscale et comptable
  • Un suivi pédagogique approfondi