Diplôme pluridisciplinaire, la Licence Science politique embrasse la vie politique et l’action publique des sociétés. Les institutions administratives, les idées et représentations des partis ainsi que l’organisation internationale se trouvent au centre de l’étude. La mention s’intéresse à l’aspect juridique, économique et social du monde contemporain, à travers une vision généraliste et ouverte. L’étudiant a l’occasion d’aborder les processus de la mondialisation en se basant sur une approche comparative.

Les débouchés

La Licence Science politique débouche sur plusieurs métiers relatifs au domaine juridique et de la fonction publique. Le diplômé peut exercer le métier de :

  • Technicien des services administratifs
  • Enseignant
  • Collaborateur juridique
  • Chargé d’analyses et de développement
  • Responsable de l’application des droits des personnes
  • Cadre technico-administratif des services publics
  • Chargé de mission des collectivités territoriales
  • Chargé d’études dans des organisations associatives
  • Collaborateur d’élus
  • Consultant en communication publique
  • Attaché de presse
  • Journaliste

Après Le diplôme, l’étudiant peut envisager une poursuite d’études en préparant un Master de la même mention ou en choisissant l’option journalisme ou communication. L’Institut d’Étude Politique (IEP) lui est accessible par voie de concours.

Les épreuves

La licence se prépare en 3 ans, soit 6 semestres.

Chaque semestre est composé d’Unités d’Enseignement (UE). Les UE sont capitalisables. Un semestre est validé si l’étudiant a obtenu au moins 10 de moyenne à l’ensemble du semestre.

Il existe deux types d’examens : le contrôle continu et le contrôle final. Au cours de chaque semestre, l’étudiant effectue des évaluations, des travaux dirigés, des oraux ou des exposés, qui constituent le contrôle continu. Puis en fin de semestre les partiels viennent clôturer les cours par des examens finaux où tous les élèves ont le même examen.

Une session de rattrapage est prévue à l’issue du second semestre. Les étudiants qui ont réussi au moins 70 % de leurs UE peuvent s’inscrire en deuxième année et pourront valider les UE manquantes. Les autres doivent redoubler. Toutefois, toute UE obtenue est définitivement acquise.

Exemple de sujet d’économie

Par rapport aux entreprises d’autres pays, les entreprises françaises souffrent de marges faibles, c’est-à-dire d’un faible écart entre leurs prix de vente et leurs coûts de production. Expliquer si une dépréciation de l’euro pourrait contribuer à résoudre ce problème, en distinguant le cas échéant différents types d’entreprises.

Par quels canaux l’économie des États-Unis influence-t-elle les économies du reste du monde ?

Expliquez l’impact d’une intervention de change sur le bilan de la banque centrale qui entreprend l’intervention.

Prenez le cas d’une réduction des réserves de change et étudiez successivement les cas d’une intervention stérilisée et celui d’une intervention non stérilisée.

Dans quels cas une banque centrale est-elle amenée à procéder à ce type d’intervention?

Les écoles préparant la licence

Pour réussir la Licence Science politique, il est important de bien la préparer. De nombreux établissements proposent une formation qui permet d’obtenir le diplôme, entre autres :

  • L’École européenne de sciences politiques et sociales, Institut catholique de Lille
  • La Faculté de droit et de science politique, Université Rennes 1
  • La Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, Université de Lille 2
  • L’UFR de droit et science politique, Université de Montpellier.

Programme de la formation

Pendant une durée de trois ans, l’étudiant découvre et approfondit en grande partie la notion de droit.

Semestre 1

  • Introduction à la science politique
  • Histoire politique et sociale de la France 19e et 20e siècle
  • Introduction au droit privé
  • Introduction au droit public
  • Introduction historique au droit
  • Cours au choix (deux dont la langue)
    • Introduction à la théorie du procès et de la Justice
    • Grands enjeux économiques et sociaux
    • Founding principles of the European Union
    • Activités physiques
    • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol

Semestre 2

  • Institutions internationales et européennes
  • Idées politiques
  • Droit civil : droit des personnes et de la famille
  • Droit constitutionnel
  • Histoire des institutions
  • Cours au choix (deux dont la langue)
    • Géopolitique
    • Introduction to French politics
    • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol
    • Activités physiques

Semestre 3

  • Relations internationales
  • Politiques économiques
  • Droit public financier
  • Droit commercial
  • Droit civil des obligations
  • Droit administratif
  • Cours au choix (deux dont la langue)
    • European politics
    • Histoire du droit et des institutions : histoire du droit public
    • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol

Semestre 4

  • Vie politique
  • Science politique de l’Union européenne
  • Sociologie des partis politiques
  • Droit administratif 2
  • Droit civil des obligations 2
  • Droit pénal
  • Cours au choix (deux dont la langue)
    • World politics
    • Histoire du droit pénal et de la justice criminelle
    • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol

Semestre 5

  • Théorie politique
  • Méthodes des sciences sociales
  • Politiques publiques
  • Grands enjeux internationaux
  • Genre et politique
  • Droit institutionnel de l’UE
  • Droit international public
  • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol
  • Cours au choix : Procédure civile ou Procédure pénale

Semestre 6

  • Sociologie de la participation politique
  • Politique Comparée
  • Socio-histoire des institutions politiques
  • Introduction à la communication
  • Sociologie des groupes d’intérêts
  • Média et politique
  • Droit social – introduction au droit individuel et collectif de travail
  • Libertés et droits fondamentaux
  • Langues étrangères : anglais, allemand, espagnol
  • Projet personnel étudiant.