Le Master droit privé est une formation qui dure deux ans. Elle est ouverte aux étudiants souhaitant intégrer les professions juridiques, judiciaires ou les métiers de la recherche en droit privé.

Le Master 1 offre une formation généraliste en droit privé d’une année à l’issue de laquelle les étudiants se spécialisent en choisissant parmi plusieurs parcours de Master 2 : droit pénal spécial, droit des assurances, droit de la propriété intellectuelle, droit fiscal des affaires, droit spécial des sociétés…

Les conditions d’accès

Pour accéder en Master 1

Tout étudiant titulaire d’une licence en droit ou d’une équivalence peut accéder à la première année (M1) du Master.

Pour accéder en Master 2

L’accès est très sélectif (dossier, test, entretien). L’étudiant doit être titulaire d’un Master 1 en droit privé ou un diplôme équivalent.

Les débouchés

Le Master en droit privé offre une formation d’abord généraliste (Master 1) puis spécialisée (Master 2) en droit privé. Il permet aux étudiants d’accéder prioritairement à des professions juridiques et judiciaires, ce qui leur offre une large palette de débouchés professionnels. Il ouvre également vers des métiers de la recherche en droit privé.

Les principaux secteurs d’activités sont :

  • Professions juridiques libérales
  • Métiers de la justice
  • Secteur de l’entreprise ou du monde associatif
  • Métiers de la recherche en droit

Les principaux métiers sont :

  • Avocat, avocat d’affaires, avocat spécialisé
  • Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation
  • Juriste, juriste d’entreprise, juriste d’affaires, juriste de banque, juriste d’assurance, juriste au sein d’associations ou de syndicats, juriste d’entreprise de construction, de promotion immobilière et de conseil, juriste dans les sociétés d’économie mixte
  • Conseil en entreprise, conseiller fiscal
  • Magistrat
  • Huissier de justice
  • Greffier en chef
  • Prospecteur foncier, chef d’agence, montage d’opérations en immobilier
  • Clerc de notaire

Les principales matières enseignées

  • Droit pénal
  • Droit des régimes matrimoniaux et des successions
  • Droit des entreprises en difficulté
  • Droit de la consommation
  • Droit privé européen
  • Droit des contrats
  • Droit des personnes et de la famille
  • Procédures civiles d’exécutions

La poursuite d’études

Le Master 2 en droit privé permet d’envisager une poursuite d’études en doctorat pour viser les métiers de la recherche.

Le Master donne également la possibilité de préparer ou de se présenter aux examens ou concours suivants :

  • Ecole nationale de la magistrature
  • Ecole nationale des Finances publiques
  • Greffier en chef des cours et tribunaux
  • Centre régional de formation à la profession d’avocat (C.A.P.A)
  • Commissaire de police ou officier de gendarmerie
  • Ecole nationale des huissiers de justice
  • Notariat (voie professionnelle)

Les écoles de formation

Pour obtenir le Master droit privé, il est important de bien le préparer. En France, de nombreux établissements proposent cette formation, entre autres :

  • Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales à Lille
  • Université de Bordeaux
  • Université de Cergy-Pontoise, Faculté de droit
  • Université Paris 8
  • Université de Rennes 1
  • Université Paris Sud, Faculté Jean Monnet