Accompagnant éducatif et social (AES)

Vous souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit.

A noter : Nous parlons ici du métier d’accompagnant éducatif et social, plus communément appelé AES. Si vous recherchez des informations sur la Licence Administration économique et sociale, rdv sur la page Licence AES.

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap. Il les accompagne dans les actes de la vie quotidienne, les relations sociales, l’intégration scolaire et les loisirs. L’accompagnant éducatif et social travaille en relation avec des professionnels du secteur médical et/ou social. En fonction de sa spécialisation, il peut être amené à exercer sa profession à domicile (chez des particuliers, en foyer logement, en service d’accompagnement à domicile), en structure collective (maison d’accueil spécialisée, centre d’hébergement et de réinsertion sociale, institut thérapeutique, éducatif et pédagogique), en milieu scolaire (école maternelle, primaire, collège, lycée, centre de formation).

En quoi consiste le métier d’accompagnant éducatif et social ?

Valérie : Je suis AES au domicile de personnes âgées, j’interviens dans leur quotidien, je les aide dans les tâches de la vie quotidienne, j’effectue principalement leurs tâches ménagères, leurs courses et les aide à la toilette.
 
Gaëlle : Je travaille en tant qu’AES dans une structure d’accueil pour des adultes handicapés mentaux. Mon rôle est de les accompagner dans leur vie au centre : je les aide à effectuer leur toilette, à prendre leur repas et je participe aux différentes activités organisées pour leur divertissement.
 
Pierre : J’accompagne un enfant trisomique dans une école primaire, je l’aide dans la concentration en classe et l’apprentissage des matières scolaires, je lui réexplique les cours qu’il n’a pas compris, l’aide à faire ses exercices, je fais mon maximum pour qu’il suive une scolarité normale.
 

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Valérie : Je me sens utile, j’aime rendre service.
 
Gaëlle : Les journées ne se ressemblent pas, elles sont pleines d’imprévues et de surprises.
 
Pierre : Le contact privilégié avec cet enfant et sa famille.
 

Qu’est ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Valérie : Je m’attache facilement aux personnes, je fais partie de leur quotidien et inversement, il n’est pas évident de les voir partir dans un institut spécialisé quand ils ne peuvent plus rester seuls chez eux, mais le plus difficile est de faire face au décès de l’un d’eux.
 
Gaëlle : Parfois mes enfants me reprochent de travailler le week-end, mais je leur explique que les résidents ont également besoin de moi, quel que soit le jour de la semaine.
 
Pierre: Ca me fait mal au cœur d’entendre les moqueries de certains enfants.
 

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Valérie : Il faut être à l’écoute, avoir le sens des responsabilités et aimer s’occuper des gens.
 
Gaëlle : Etre réactif, avoir une bonne aisance relationnelle et une bonne capacité physique.
 
Pierre : Etre patient, pédagogue et savoir prendre des initiatives.

Quelle est la formation pour devenir accompagnant éducatif et social ?

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) est un diplôme de niveau V (CAP – BEP) qui fusionne deux anciens diplômes d’Etat : Auxiliaire de Vie Sociale et Aide Médico-Psychologique. Ce diplôme peut être obtenu soit par une formation de 525 heures théoriques et 840 heures pratiques, soit par le biais d’une validation des acquis de l’expérience.
 
La formation est composée d’un tronc commun  de compétences et de trois spécialités : accompagnement de la vie à domicile, accompagnement de la vie en structure collective ou accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, la formation d’accompagnant éducatif et social est accessible sur concours :
  • Une épreuve écrite d’admissibilité sous forme de questionnaire.
  • Une épreuve orale d’admission : un entretien permettant d’évaluer les connaissances sanitaires et sociales, les motivations et les connaissances du métier.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, la formation d’accompagnement éducatif et social est dispensée sur une amplitude de 12 à 24 mois par des établissements ayant souscrit à la déclaration préalable.

Par ailleurs, plusieurs établissement publics ou privés vous aident à la préparation de votre concours d’entrée en école d’AES. C’est le cas de l’établissement privé d’enseignement à distance Cours Minerve.

Quel est le salaire d’un accompagnant éducatif et social ?

Un(e) AES débutant gagne le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Valérie : Il faut essayer de ne pas s’attacher aux personnes même si ce n’est pas évident, car nous faisons partie de leur vie quotidienne.
 
Gaëlle : Ce métier n’est pas toujours facile mais il apporte énormément.
 
Pierre : Il faut avoir beaucoup de patience pour exercer ce métier, avec les enfants mais également avec les professeurs d’école.

Quel autre métier auriez-vous pu exercer ?

Valérie : Je toujours voulu travailler avec les enfants. Auxiliaire de puériculture m’aurait plu également.
 
Gaëlle : Enfant, j’ai été victime de harcèlement scolaire. Je me suis dis que, plus tard, j’aiderai les personnes mises de côté. Le fait de travailler avec des personnes en situation de handicap va dans ce sens. J’aurai pu également m’orienter vers des métiers comme ergothérapeute ou psychologue
 
Pierre : J’ai longtemps songé à devenir infirmier. Mais je ne regrette pas mon choix !
Accompagnement éducatif et social (AES)

Accompagnant éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.
Aide médico-psychologique

Aide Médico-Psychologique

L’Aide Médico-Psychologique travaille auprès de personnes handicapées physiques ou mentales sévères, ou de personnes âgées dépendantes.
Moniteur éducateur

Moniteur-Educateur

Le moniteur-éducateur accompagne les personnes en difficultés physiques, psychiques ou sociales et à retrouver l’autonomie.
Educateur spécialisé

Éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.
Assistant de vie aux familles

Assistant de vie aux familles (ADVF)

L’Assistant de vie aux familles (ADVF) accompagne les personnes fragilisées ou sensibles comme les jeunes enfants, les personnes malades, handicapées…
Ergotherapeute

Ergothérapeute

Vous souhaitez aider les patients à retrouver autonomie et indépendance par le biais de la rééducation et la réadaptation ? Devenez ergothérapeute !

Pour résumer

🙋 Que veut dire AES ?

Accompagnant éducatif et social.

🤑 Combien gagne un AES ?

L’AES commence généralement sa carrière au SMIC.

✅ Comment se déroule le concours pour devenir AES ?

Une épreuve écrite + une épreuve orale (entretien permettant d’évaluer les connaissances sanitaires et sociales, les motivations et les connaissances du métier).

⏱️ Combien de temps dure la formation AES ?

Entre 12 à 24 mois. Soit par une formation de 525 heures théoriques et 840 heures pratiques, soit par le biais d’une validation des acquis de l’expérience.

A la recherche du métier qui "matche" parfaitement à votre profil et vos ambitions ? Essayez gratuitement la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se).


101 affirmations positives

Affirmations positives

Très en vogue, l’affirmation positive permet de (re)prendre confiance en soi. Voici 101 affirmations positives pour vous booster.

Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !





Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Esthéticienne

Estheticienne

L’esthéticienne est aux petits soins avec ses clients qui viennent la voir pour une épilation, une manucure, un maquillage, mais aussi pour se détendre.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.