Vous êtes passionné de musique et souhaitez apprendre à manœuvrer le bon fonctionnement de plusieurs instruments ? Découvrez le métier d’accordeur et vivez de votre passion !

Retrouvez sur cette fiche toutes les informations nécessaires à connaître pour savoir comment devenir accordeur(euse) (témoignages, études, salaires…). 

En quoi consiste le métier d’accordeur ?

Anne : Je suis accordeuse depuis plusieurs années et surtout spécialisée dans les pianos. Ma profession consiste réparer ou à régler un instrument de musique suite à une demande d’un client.

Christine : Je travaille dans un magasin de musique. Ce métier consiste à assurer le réglage mécanique d’instruments de musique et parfois à en vendre.
Pour cela, j’établie un constat de l’état de l’instrument et je le fais valider par le client pour ensuite passer à la partie pratique et m’occuper de sa réparation.

Marc : Je suis accordeur de piano depuis plusieurs années. Mon métier consiste à m’occuper du réglage sonore de l’instrument qui doit convenir au musicien.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Anne : J’ai toujours été passionné du monde de la musique. C’est très gratifiant de pouvoir vivre de sa passion.

Christine : J’aime beaucoup le relationnel avec les clients. En effet, ce métier me donne la possibilité de connaître des musiciens très compétents et de pouvoir partager avec eux ma passion pour les instruments de musique.

Marc : J’aime conseiller sur le bon usage et la maintenance que doit avoir le pianiste avec son instrument.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Anne : C’est un métier qui malheureusement ne reçoit pas beaucoup de demandes. Il peut être parfois compliqué de vivre uniquement de cette profession.

Christine : Le relationnel avec certains clients.

Marc : La pression souvent ressentie pour terminer rapidement le réglage d’un piano. Il s’agit souvent de demandes urgentes.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Anne : Il faut connaître un minimum les instruments de musique qui nous sont confiés.

Christine : Il faut savoir conseiller et être à l’écoute des clients.

Marc : De la précision mais aussi de la rigueur et de l’organisation.

Quelle est la formation pour devenir accordeur ?

La formation pour devenir accordeur(euse) est celle du niveau Bac +2 :
• CAP accordeur ;
• CAP accordeur-réparateur de piano ;
• CAP de facture instrumentale.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un accordeur ?

Le salaire varie selon le nombre de demandes.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Anne : N’hésitez pas à choisir la voie du CAP pour devenir accordeur et intéressez-vous à plusieurs instruments de musique.

Christine : Soyez calme, patient et à l’écoute.

Marc : Il est important d’être minutieux et d’avoir de solides compétences relationnelles en plus de bien connaître le piano.