Acousticien

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Spécialiste des nuisances sonores, l’acousticien a pour mission de diminuer la pollution sonore tout en prenant en compte de la législation.

Ce métier vous intéresse ? Découvrez sur cette fiche comment accéder au métier d’acousticien ainsi que les témoignages de François, Nicolas et Fatima, tous les trois acousticiens qui nous parlent des aspects de leur profession (études, qualités requises, salaire, inconvénients du métier…). 

En quoi consiste le métier d’acousticien ?

François : Ce métier consiste à régler les problèmes concernant les nuisances sonores. Il s’agit donc de concevoir des techniques pour les réduire et rendre acceptables tout en respectant la législation.

Nicolas : Etre acousticien consiste en un premier temps à effectuer un diagnostic sur les pollutions sonores et y apporter des solutions tout en prenant en compte du budget et des réglementations écologiques.

Fatima : Cette profession consiste à intervenir de manière préventive ou corrective sur la propagation du son. Il nous arrive de participer à la construction de salles de spectacles, cinémas, etc. pour optimiser l’acoustique et éviter des agressions sonores.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

François : Passionné de « l’high-tech » c’est un métier qui me permet de suivre les nouvelles technologies.

Nicolas : J’aime proposer les meilleures solutions possibles et réussir à combattre les pollutions sonores.

Fatima : J’aime répondre aux besoins et attentes de mes clients.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

François : Devoir faire face à des situations très complexes.

Nicolas : Trouver les meilleures solutions même si le budget est serré.

Fatima : Il faut sans cesse se former aux nouvelles techniques car ce milieu se développe énormément.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

François : Il faut connaître les législations et être un bon commercial pour savoir communiquer avec les clients.

Nicolas : Il est important de connaître toutes les techniques actuelles, être curieux et s’innover.

Fatima : Il faut être passionné par les nouvelles technologies et savoir apporter toutes les solutions pour tout problème.

Quelle est la formation pour devenir acousticien ?

Pour exercer ce métier, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme de niveau BAC + 5 :
• Master pro ingénierie mécanique et acoustique ;
• Master pro sciences de l’environnement qualité de l’air et lutte contre le bruit ;
• Master acoustique des transports, architecturale ou urbaine…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

L’admission aux écoles d’ingénieurs se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un acousticien ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est d’environ 2000€ brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

François : Soyez extrêmement attentif aux législations et réglementations en cours.

Nicolas : Pour être un bon acousticien il faut être très curieux et savoir s’adapter aux nouvelles technologies.

Fatima : N’hésitez pas à proposer plusieurs solutions à vos clients et expliquez-leur l’importance de lutter contre les nuisances sonores.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.