Adjoint de direction

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Vous êtes polyvalent, multitâche, organisé et doté d’un bon relationnel ? N’hésitez pas à postuler à un poste d’adjoint de direction.

L’adjoint de direction, appelé aussi manager de restaurant ou directeur adjoint de restaurant, travaille en étroite collaboration avec l’équipe de direction.

Il apporte son soutien sur de nombreux sujets : administratif, commercial, managérial, logistique…

Nous avons interrogé Jennifer, Sylvie et Quentin qui nous disent tout sur ce métier : leur quotidien, leur formation, les qualités nécessaires pour réussir ainsi que les désavantages de la fonction.

En quoi consiste le métier d’adjoint de direction ?

Jennifer : Je travaille au quotidien sous la responsabilité du directeur d’établissement. En vérité, je le seconde. Je prends en charge de nombreuses problématiques, qu’elles soient administratives, commerciales, managériales, techniques ou logistique. C’est simple, dès qu’il a un problème sur le terrain, je me charge de le régler. Cela peut aller d’un défaut de sécurité à la cuisine, à la mise en place d’une opération commerciale, en passant par l’accueil d’un groupe de touristes allemand.

Sylvie : Je suis adjointe à la directrice du restaurant depuis de nombreuses années maintenant. J’assure la bonne marche de ce restaurant 2 étoiles au quotidien. Je participe ainsi à l’atteinte de nos objectifs en apportant un certain nombre de compétences : commerciale, technique, gestion, sociale.

Quentin : J’interviens au quotidien dans la gestion et dans la tenue du restaurant : gestion des équipes, service client, sécurité et hygiène, organisation Evènements.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jennifer : Le fait de participer aux décisions stratégiques et de ne jamais m’ennuyer. Il y a toujours un imprévu, un problème à gérer, une solution à trouver. Le rythme est plutôt rock and roll et je termine souvent tard.

Sylvie : J’aime particulièrement le management, la gestion et la formation des équipes. Je trouve ça très gratifiant de mener une équipe à ses objectifs et de voir ses membres grandir et prendre confiance.

Quentin : J’apprécie le fait de faire partie de l’équipe d’encadrement et de pouvoir gérer mon centre de profit. Cela correspond à ma mentalité de leader et d’entrepreneur.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jennifer : Il y a malheureusement parfois beaucoup trop de paperasse à gérer, qui m’empêche d’ailleurs d’être présente sur le terrain aussi souvent que je le voudrais. Je trouve cela dommage, mais bon, pas le choix !

Sylvie : Je me sens parfois frustrée car il n’y a je pense, pas suffisamment d’heures dans la journée pour faire correctement tout ce qu’il y aurait à faire.

Quentin : C’est un poste avec énormément de responsabilités et il y a parfois de belles montées de stress. Mais bon, il faut prendre du recul et se dire après tout qu’à chaque jour suffit sa peine.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jennifer : Pour devenir un bon adjoint de direction, je crois qu’il faut être polyvalent, dynamique et être capable de se remettre en cause, pour la bonne marche du restaurant et des équipes.

Sylvie : Je crois sincèrement qu’un bon adjoint de direction est avant tout un excellent commercial. En effet, lorsque vous portez une stratégie de développement, vous devez convaincre la majorité des personnes qui vous entoure de vous suivre.

Quentin : Il faut être un fin négociateur, un bon manager et être très attentif, notamment aux questions de sécurité et d’hygiène.

Quelle est la formation pour devenir d’adjoint de direction ?

Il n’y a pas de véritable formation pour occuper un poste d’adjoint à la direction au sein d‘un restaurant.

Vous pouvez soit intégrer un restaurant par la petite porte puis grimper les échelons, soit acquérir une formation spécifique telle qu’un CAP, bac pro ou BTS hôtellerie-restauration ou alors une formation dans le management (master grandes écoles). Dans ce secteur d’activité professionnelle, tout est encore possible.

Y a-t-il un concours d’adjoint de direction ?

Il n’y a aucun concours pour devenir adjoint de restauration, à moins de briguer un poste d’encadrant dans un service de restauration collective ou d’état.

Existe-t-il des écoles d’adjoint de direction ?

Les écoles qui existent sont liées aux différents diplômes que l’on trouve sur le marché : lycées professionnels, écoles de commerce, IAE.

Quel est le salaire d’un adjoint de direction ?

On trouve tous types de rémunérations selon notamment la partie variable, mais pour ce poste, la fourchette débute généralement à 27/30 KE.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jennifer : De ne pas hésiter à accumuler les missions d’intérim en début de carrière, avant d’être certain d’avoir été confronté au plus de cas de figure possible, avant de se lancer dans un métier d’adjoint en restauration.

Sylvie : Ne pas avoir peur et de se lancer. Ce n’est pas un métier facile, certes, mais il est plein de responsabilités et je le trouve très épanouissant.

Quentin : Toujours garder contact avec le terrain, de manager les équipes par l’exemple et de prouver à son directeur qu’il peut nous faire confiance les yeux fermés.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.