PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet

L’agent nettoiement assure la propreté et l’hygiène de la ville, de ses quartiers et de tous ses équipements urbains.

Sans lui, pas de trottoirs propres sans crotte de chiens, ni de murs non souillés par des graffitis, ni de routes sans déchets.

Ethan, Yanis et Noah répondent à toutes nos questions, afin de nous permettre d’en savoir plus sur ce métier lié à l’hygiène et à la propreté :

En quoi consiste le métier d’agent de nettoiement?

Ethan : Mon travail consiste à maintenir la ville et les infrastructures urbaines propres. Je travaille généralement en extérieur, sur le mobilier de la mairie, pour le compte d’un prestataire privé.

Yanis : Pour faire simple, je fais le ménage dans la ville. Pour cela, je dispose de nombreux outils : balai, aspirateur, machine motorisée, benne automatique, poubelle etc.

Noah : En tant qu’agent de nettoiement, je travaille généralement debout, dehors. Je nettoie, je balaie, j’aspire, j’enlève les saletés et la poussière. J’aide aussi au déneigement. J’interviens sur les routes, les trottoirs, les abribus, les bancs publics, les murs, les poubelles fixes etc.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Ethan : J’aime bien le fait de travailler en binôme, comme ça, on se sent moins seul et le temps passe plus vite.

Yanis : J’apprécie le fait de pouvoir être aidé par des engins motorisés.

Noah : J’aime bien travailler dehors parce que dans un bureau j’étouffe.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Ethan : Les horaires ne sont pas toujours très simples, nous intervenons par roulement et nous avons parfois des astreintes. Et puis, le lendemain des grèves ou des grands événements, bonjour la saleté à enlever et le travail pour nous.

Yanis : Malheureusement, il y a de moins en moins de postes au sein des collectivités locales car tout est privatisé. Cela nous fait moins d’avantages au final.

Noah : Le salaire n’augmente pas vraiment.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Ethan : Pour moi, il faut être courageux et ponctuel. C’est mieux d’être lève-tôt.

Yanis : Je trouve que c’est préférable d’être rapide, vigilant et très à cheval sur les consignes de sécurité.

Noah : Il est apprécié d’avoir un bon relationnel car les citoyens s’adressent souvent à nous pour telle ou telle information liée notamment à la gestion des déchets.

Quelle est la formation pour devenir un agent de nettoiement ?

Le métier recrute encore sans diplôme, mais de plus en plus, les formations professionnelles sont privilégiées :

  • CAP gestion des déchets
  • Baccalauréat professionnel hygiène et environnement

Y a-t-il un concours d’agent de nettoiement ?

Oui, pour intégrer la fonction publique, il faut se présenter et réussir un concours de catégorie C.

Existe-t-il des écoles d’agent de nettoiement ?

Non.

Quel est le salaire d’agent de nettoiement ?

Le personnel touche généralement le SMIC, hors primes et avantages.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Ethan : Je vous conseille de postuler à toutes les structures susceptibles de recruter, vous finirez bien par trouver (sociétés privées, agence de nettoyage, mairies etc).

Yanis : Il est aussi possible d’exercer ce métier au sein d’une déchetterie. Vous conduirez alors un camion-benne, ramasserez les ordures et les trierez.

Noah : Il est intéressant de posséder le certificat de sauveteur secouriste du travail. Ainsi, en cas de problèmes (coupures, accident), vous pourrez intervenir et aidez vos collègues.

PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet