Agent de propreté et d’hygiène

L’agent de propreté et d’hygiène prend en charge le nettoyage d’un lieu. Il travaille ainsi pour une entreprise, un immeuble, local commercial ou par exemple un hôpital.

Zoé, Aïssatou et Tamba nous parlent de leur métier d’agent de propreté : Leur formation, les tâches et les inconvénients.

En quoi consiste le métier d’agent de propreté et d’hygiène ?

Zoé : Mon métier d’agent de propreté et d’hygiène consiste à prendre en charge le nettoyage de locaux. Je travaille pour une société prestataire qui m’envoie dans différents lieux. Je nettoie, balaie, aspire, range et entretiens les plantes vertes.

Aïssatou : En tant qu’agent de propreté et d’hygiène dans le milieu hospitalier, je suis chargée de : nettoyer le matériel, désinfecter les lieux. J’astique les produits dans le respect des protocoles d’hygiènes.

Tamba : J’exerce mes fonctions d’agent de propreté et d’hygiène pour un sous-traitant. J’interviens essentiellement dans des zones industrielles et des entrepôts logistiques. Le secteur recrute beaucoup et il y a des possibilités d’évolution. Vous pouvez devenir chef d’équipe ou responsable de secteur par exemple.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Zoé : Ce n’est pas un métier que j’ai forcément choisi de faire mais aujourd’hui il me convient bien. J’arrive à cumuler suffisamment d’heures et comme je n’ai pas de contraintes familiales, j’accepte aussi les heures de nuit. Je suis autonome et libre, ma hiérarchie me fait confiance.

Aïssatou : J’aime penser que je suis un maillon important de base. Tout le monde a envie d’évoluer dans un environnement propre et agréable. Et bien dites-vous que tout ça, c’est grâce à moi.

Tamba : J’apprécie le fait que l’on ait de nombreux outils et machines pour nous aider dans notre quotidien : balayeuse, nettoyeur vapeur, lustreuse, laves métaux, laves vitres etc.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Zoé : Le rythme est dense. Il y a de plus en plus de demandes de sous-traitance et nous devons assurer de nombreux contrats. Je n’ai pas vraiment de temps de souffler sans compter le temps de déplacement entre chaque localisation.

Aïssatou : Nous utilisons énormément de produits chimiques et détergents. J’espère ne pas développer à terme une allergie car je sais que je suis sensible à tout ça.

Tamba : Les horaires ne sont pas toujours simples étant donné que j’ai une famille. Je dois sans cesse travailler tôt le matin ou tard le soir.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Zoé : La ponctualité et la fiabilité.

Aïssatou : Il faut être rapide et efficace car il y a beaucoup de chambres à nettoyer à l’hôpital.

Tamba : Vous devez être suffisamment autonome pour mener à bien vos missions et respecter votre feuille de route.

Quelle est la formation pour devenir d’agent de propreté et d’hygiène ?

Certains employeurs recrutent sans diplômes, mais il faut savoir qu’il existe des formations dédiées à ce métier :

  • CAP maintenance et hygiène des locaux
  • Baccalauréat professionnel hygiène et environnement
  • BTS hygiène et environnement
  • Enfin, le diplôme de responsable de service hygiène et propreté permet d’accéder à des postes de responsable.

Y a-t-il un concours d’agent de propreté et d’hygiène ?

Non.

Existe-t-il des écoles d’agent de propreté et d’hygiène ?

Il existe des centres de formation continue ainsi que des lycées professionnels.

Quel est le salaire d’un agent de propreté et d’hygiène ?

Le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Zoé : Accrochez-vous. Le métier n’est pas facile, mais vous pouvez vous faire votre place et vous voir confier plus de responsabilités si vous menez bien votre barque.

Aïssatou : Faites comme moi, visez les postes au sein de l’administration publique ou hospitalière. C’est toujours plus sécurisant et vous avez des horaires presque normaux.

Tamba : Soyez courageux. Personnellement, je compte passer une formation interne pour évoluer vers un poste de responsable d’agence.





Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.



On répond à vos questions

Besoin d'aide ? 🙌