Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Fonctionnaire de la police nationale, l’agent(e) spécialisé(e) de la police technique et scientifique part à la recherche des auteurs d’infractions.

Ce métier pas comme les autres vous intéresse ? Découvrez sur cette fiche comment accéder au métier et ses différentes facettes. 

En quoi consiste le métier d’agent(e) spécialisé(e) de la police technique et scientifique ?

Marc : Ce métier consiste à rechercher toutes les traces et preuves qui pourraient nous aider à déterminer les auteurs d’une fraude. Pour cela, nous prenons des photos, prélevons des objets, des traces, etc.

Robert : Je suis ASPTS depuis quelques années. J’exerce actuellement ma profession dans un laboratoire scientifique où j’étudie et analyse les différents objets et traces retrouvés afin de centraliser toute la documentation scientifique nécessaire qui aidera à déterminer l’auteur ou les auteurs du crime.

Sylvie : Je participe à des enquêtes judiciaires en ayant comme principale mission de retrouver des indices et traces qui pourront servir à identifier les auteurs des infractions.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Marc : C’est un métier fort en émotion où la routine n’existe pas.

Robert : Ce que j’aime le plus est de regrouper tous les éléments nécessaires pour effectuer le plan complet de la scène du crime.

Sylvie : J’aime réussir à résoudre des cas complexes.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Marc : J’aime moins me retrouver dans un laboratoire et participer aux autopsies. C’est très dur psychologiquement et émotionnellement.

Robert : Le manque de budget peut être un vrai frein dans une enquête scientifique.

Sylvie : C’est un métier qui demande un caractère fort car il peut nous arriver de voir des choses horribles.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Marc : Il faut être extrêmement minutieux et patient.

Robert : Être respectueux, patient et rigoureux.

Sylvie : Il faut avoir un bon équilibre psychologique et de la diplomatie.

Quelle est la formation pour devenir agent(e) spécialisé(e) de la police technique et scientifique ?

Pour devenir agent(e) spécialisé(e) de la police technique et scientifique, il faut être titulaire d’un brevet des collèges et avoir 18 ans pour pouvoir passer les concours. Si celui-ci est réussi, le(la) candidat(e) effectuera un an de stage avant d’exercer sa profession.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’accès à ce métier se fait uniquement par la voie du concours de la Fonction Publique.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non. Mais vous pourrez cependant préparer le concours avec l’aide de certaines écoles (comme les Cours Servais par exemple)

Quel est le salaire d’un(e) agent(e) spécialisé(e) de la police technique et scientifique ?

Le salaire d’un(e) ASPTS est d’environ 1800 euros brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Marc : Développez vos aptitudes en langues étrangères car lors des concours, des épreuves facultatives en langues étrangères vous sont proposées, ce qui peut être un réel plus pour la réussite des examens.

Robert : Soyez très minutieux dans votre métier et ne perdez jamais votre sang froid.

Sylvie : En cas de doute, n’hésitez pas à prolonger votre période de stage afin d’être sûr qu’il s’agit de la bonne profession pour vous.

Ce métier vous intéresse ? Recevez gratuitement une documentation sur la formation.

Formez-vous de chez vous, à votre rythme grâce à Cours Servais. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.


PARTAGER