Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.

L’agent technico-commercial ou attaché commercial sillonne les routes pour trouver de nouveaux clients et vendre les produits ou les services de son entreprise.

Et si nous laissions la parole à Magali, Benoît et Paco qui vont tout nous dire sur les coulisses du métier d’attaché commercial ?

En quoi consiste le métier d’agent technico-commercial ?

Magali : Mon travail consiste à : prospecter une zone géographique précise, entretenir des relations avec les prospects et les clients, décrocher de nouveaux rendez-vous et faire signer de nouveaux contrats. J’exerce cet emploi au sein d’une agence d’intérim.

Benoît : En tant qu’attaché commercial, je suis chargé de la vente des produits de mon entreprise. Je fais de la prospection dite sauvage par téléphone, puis je me déplace dans le cadre d’un rendez-vous, avant d’espérer conclure une vente.

Paco : En tant qu’agent technico-commercial, je travaille dans le domaine de la blanchisserie industrielle. Plus précisément, je mène à bien différentes tâches : organisation et préparation d’actions commerciales, mise à jour de mon fichier clients, relance des prospects, étude du marché, prise de rendez-vous, closing des affaires. Je suis responsable de mon portefeuille clients, que je fais vivre tout au long de l’année.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Magali : Ce que j’aime c’est le fait qu’on puisse intervenir sur différents produits. Aujourd’hui je vends des prestations de recrutement en intérim, mais demain peut-être que je vendrai de l’énergie solaire, qui sait ?

Benoît : J’apprécie beaucoup l’autonomie qu’on me laisse sur mon poste. Je m’organise comme je veux, je m’organise pour visiter tous mes clients, démarcher mes prospects et faire mon reporting. Tant que mes objectifs sont atteints, on me laisse tranquille.

Paco : Avez-vous récemment effectué une recherche d’offres d’emploi d’attaché commercial ? Tout le monde ne cherche ! C’est une excellente nouvelle, le marché est dynamique.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Magali : On me demande de faire beaucoup de “tape tape” (visites clients surprises) sans aucune préparation en amont ou prise de rendez-vous qualifiés. C’est assez épuisant à force.

Benoît : C’est un métier passionnant mais qui finit par être usant sur le long terme : on fait beaucoup de route, on dort souvent à l’hôtel, les objectifs sont parfois un peu improbables et selon les domaines, la concurrence peut-être rude. À force de me demander d’ouvrir de nouveaux comptes, je n’ai pas toujours le temps au final de fidéliser et de relancer les anciens.

Paco : Il faut tout le temps être le meilleur, ne pas se reposer sur ses lauriers, se challenger. Ça peut devenir usant. De plus, il faut savoir que le statut salarié n’est pas toujours de mise et que certains collègues sont des agents VRP (voyageur représentant placier).

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Magali : Se montrer souple, persévérant, psychologue et aimable.

Benoît : Il faut être endurant et bien connaître toutes les subtilités techniques des produits qu’on représente.

Paco : Il faut être cordial, chaleureux et réactif.

Quelle est la formation pour devenir d’agent technico-commercial ?

Il n’y a pas vraiment de profils types mais les formations en commerce sont très appréciées des recruteurs :

  • Baccalauréat professionnel vente
  • BTS négociation et relation client
  • BTS management des unités commerciales
  • DUT techniques de commercialisation
  • Licence professionnelle commerce et vente
  • Diplômes d’écoles de commerce
  • Master professionnel en commerce et vente

Y a-t-il un concours d’agent technico-commercial ?

Pas du tout.

Existe-t-il des écoles d’agent technico-commercial ?

Pas spécialement, mis à part les écoles de commerce.

Quel est le salaire d’un agent technico-commercial ?

Il touche généralement un fixe et un salaire variable.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Magali : Soyez un vendeur dans l’âme, pensez vente, analysez vente, dormez vente. La vente, c’est une passion. La passion d’un produit, la passion du contact humain.

Benoît : N’ayez pas peur de faire beaucoup de prospection au début, c’est comme ça que vous finirez par tisser un réseau et décrocher des affaires.

Paco : Formez-vous : nouvelles techniques de vente, argumentation, formations techniques aux produits. Cela pourra vous aider à atteindre vos objectifs.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.