L’aide-conducteur a pour mission principale la participation à la préparation et l’organisation d’un chantier. Ce métier vous intéresse ? Découvrez les témoignages de Jean-Marc, Miguel et Pierre qui nous parlent de leur métier (avantages, salaire, inconvénients, etc.). 

En quoi consiste le métier d’aide-conducteur de travaux ?

Jean-Marc : Ce métier consiste à collaborer avec le conducteur de travaux dans les missions liées au chantier. Suite à la validation des plans et des plannings, il faut tout mettre en œuvre pour que la construction soit prête dans les délais tout en respectant le budget estimé.

Miguel : Ma profession a pour mission d’assister le conducteur de travaux dans la préparation et l’organisation d’un chantier de A à Z. Le but étant bien sûr de finaliser les travaux à temps et assurer la sécurité du personnel.

Pierre : Cette profession consiste à accompagner le conducteur de travaux dans les nombreuses tâches d’un chantier. Je suis présent depuis le début et jusqu’à la fin des travaux. Mes principales missions sont la préparation du chantier, la commande des matériaux et engins nécessaires aux travaux ainsi que la supervision de l’avancement des travaux.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jean-Marc : J’apprécie l’esprit d’équipe sur le chantier.

Miguel : C’est un métier polyvalent qui me permet d’effectuer de nombreuses missions différentes les unes des autres.

Pierre : J’aime organiser les chantiers, mettre tout en œuvre et garantir la sécurité pour tout le monde.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jean-Marc : C’est un métier à risque et je suis responsable de ce qui peut arriver sur le chantier. Il faut donc savoir anticiper pour éviter tout problème.

Miguel : Faire face aux imprévus n’est pas toujours évident.

Pierre : Les horaires sont très lourds.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jean-Marc : Il faut être rigoureux, organisé et responsable.

Miguel : Discipline, diplomatie, réactivité et responsabilité.

Pierre : Pour exercer ce métier, il faut être organisé et prévoyant afin d’éviter des imprévus.

Quelle est la formation pour devenir aide-conducteur de travaux ?

Pour devenir aide-conducteur(trice) de travaux, il faut être titulaire d’un Bac + 2 au minimum. Il est également possible d’exercer ce métier avec un master d’ingénieur ou génie-civil.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non. Mais certaines écoles à distance comme Ecole chez soi préparent à cette profession.

Quel est le salaire d’un aide-conducteur de travaux ?

Le salaire brut mensuel d’un(e) débutant(e) est d’environ 1900€.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jean-Marc : Je leur conseillerai de réussir à faire leurs preuves sur le terrain afin de convaincre les directeurs pour les embauches.

Miguel : Développez votre expérience sur le terrain. Il faut savoir se montrer expérimenté et très motivé.

Pierre : Je leur conseillerai de ne pas s’arrêter au niveau Bac + 2 car les masters sont de plus en plus appréciés par les recruteurs.