L’aide à domicile est également appelé auxiliaire de vie sociale. Son travail consiste  à prendre soin et à accompagner des personnes dépendantes, âgées ou handicapées, dans la prise en charge de leur quotidien.

Rebecca, Valentin et Hacena nous parlent de leur métier : quelle formation, quel parcours, quelles compétences et quelles difficultés.

En quoi consiste le métier d’aide à domicile ?

Rebecca : Le métier d’aide à domicile, comme son nom l’indique, consiste à se déplacer au domicile des personnes dépendantes ou âgées pour leur venir en aide : toilette, repas, courses, ménage, sorties, etc.

Valentin : En tant qu’aide à domicile, je travaille auprès de personnes âgées dans une maison de retraite. Je contribue à leur stimulation physique et mentale, à travers la mise en place d’activités adaptées, je fais en sorte de les rendre plus autonomes aussi, tout en leur apportant une aide sur tous les besoins de base : manger, se laver, dormir etc.

Hacena : Je me déplace au domicile des personnes qui ont besoin de mon aide. Je m’occupe du ménage, de la cuisine, de la toilette, du rangement, des tracasseries administratives et je leur tiens compagnie.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Rebecca : J’aime bien prendre le temps de mieux connaître mes patients, afin de mieux les comprendre et de mieux les aider.

Valentin : J’aime voir les personnes évoluer, au début elles sont parfois timides et renfermées, puis au fur et à mesure de notre accompagnement, elles se confient et s’attachent à nous.

Hacena : J’aime le fait d’être un peu le point central de leur maison. Je m’occupe de tout et elles n’ont à se soucier de rien.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Rebecca : Le métier me plaît, mais dommage que les plannings ne soient pas toujours à temps plein. Il y a beaucoup d’horaires décalés ou segmentés. Ainsi, j’ai travaillé durant très longtemps à mi-temps.

Valentin : Pas toujours facile d’assurer au quotidien car il y a beaucoup de résidents, avec des besoins parfois énormes. C’est un peu l’usine.

Hacena : C’est très physique, il faut être en bonne santé. Je ne sais pas si je pourrais continuer encore très longtemps comme ça et à ce rythme-là.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Rebecca : Il faut être humain, aimer les gens, avoir envie de les aider, vouloir qu’ils s’en sortent.

Valentin : Il faut être patient, à l’écoute et garder le moral.

Hacena : Je pense qu’il faut toujours se montrer de bonne humeur et être attentif à la personne que l’on a en face de nous, afin notamment de prévenir les conflits.

Quelle est la formation pour devenir aide à domicile ?

Il existe des diplômes spécialisés dans ce domaine :

  • DEAVS (diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale)
  • Mention complémentaire aide à domicile
  • CAP sanitaire et sociale
  • CAP assistant technique en milieu familial et collectif
  • Titre professionnel d’assistant de vie aux familles
  • Baccalauréat professionnel services aux personnes et aux territoires
  • Baccalauréat professionnel accompagnement, soins et services à la personne

Y a-t-il un concours d’aide à domicile ?

Le concours du DEAVS.

Existe-t-il des écoles d’aide à domicile ?

Pas à proprement parler. Les formations se préparent en centre de formation continue ou au sein de lycées professionnels.

Quel est le salaire d’un aide à domicile ?

Les aides à domicile sont généralement payés au SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Rebecca : N’oubliez pas que votre travail fait partie d’un accompagnement global. Soyez observateur et repérer les difficultés des personnes que vous aidez afin de prévenir la bonne personne si besoin : assistante sociale, médecin, famille etc.

Valentin : Il faut prendre le temps de rassurer les personnes notamment âgées, qui s’inquiètent facilement. Mettez-les à l’aise, afin qu’elles se sentent moins seules.

Hacena : Ce qui fera la différence, ce sont les valeurs que vous transmettrez : respect, tolérance, discrétion.