Les fonctions de l’aide ménagère sont multiples. Elle se rend au domicile de ses clients pour assumer des tâches de ménage, nettoyage, rangement et repassage. Si besoin et selon le degré de dépendance des personnes (grand âge, handicap), elle s’occupe d’autres tâches.

Odette, Lucile et Raynaldo évoquent avec nous leur quotidien d’aide ménager :

En quoi consiste le métier d’aide ménagère ?

Odette : Je travaille au domicile de différentes familles et particuliers. Je fais le ménage et le repassage. Je propose aussi des prestations de grand nettoyage (printemps, été, déménagement, emménagement). J’occupe cette fonction depuis longtemps maintenant.

Lucile : En tant qu’aide ménagère, je me déplace au domicile de personnes âgées ou handicapées pour prendre en charge plusieurs tâches : ménage, repassage, nettoyage et si besoin la cuisine, la toilette et le coucher.

Raynaldo : Mes missions sont nombreuses : faire la poussière, nettoyer les murs et les sols, faire les lessives et le repassage, préparer les repas, faire les courses, aider à gérer les papiers administratifs.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Odette : Avant, je travaillais pour des entreprises prestataires. Mais depuis quelques années, je fais ça à mon compte. J’ai réussi à me constituer un petit carnet d’adresses de personnes qui me font confiance et qui font appel à moi de façon permanente ou ponctuelle. J’apprécie de pouvoir composer mon planning comme je veux et de travailler pour des personnes avec lesquelles je m’entends bien.

Lucile : J’aime bien mon travail car je m’organise comme je veux et je suis au calme, au domicile des personnes qui sont généralement au travail. Parfois, pour me donner du courage, j’écoute un peu de musique.

Raynaldo : J’exerce mes fonctions au sein d’une association d’aide au maintien à domicile et j’apprécie le côté « social » de nos missions : aider les personnes, contribuer à les faire sortir de l’isolement, les emmener se promener ou faire leurs courses dans le quartier.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Odette : Ce n’est pas un métier facile et il faut faire pas mal d’heures pour commencer à toucher un salaire décent.

Lucile : Certains clients se montrent extrêmement exigeants et sont parfois désagréables.

Raynaldo : J’ai beaucoup de trajet à faire car je m’occupe de plusieurs personnes, réparties sur la journée.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Odette : Il faut être rigoureux, ponctuel et respectueux de l’intimité des gens.

Lucile : Je pense qu’il faut toujours essayer d’être de bonne humeur, tout en appréciant les contacts avec les clients.

Raynaldo : Il faut être patient, à l’écoute et ne pas rechigner à la tâche, car parfois il y a énormément de travail.

Quelle est la formation pour devenir aide ménagère ?

Il n’y a pas besoin de formation particulière pour devenir aide ménagère. Néanmoins, il est possible de préparer un CAP maintenance et hygiène des locaux, un baccalauréat professionnel hygiène et environnement ou un BTS hygiène et propreté.

Y a-t-il un concours d’aide ménagère ?

Pas du tout.

Existe-t-il des écoles d’aide ménagère ?

Non.

Quel est le salaire d’une aide ménagère ?

Le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Odette : Accrochez-vous car même si ce n’est pas facile tous les jours, il y a du travail.

Lucile : N’hésitez pas à demander des formations continues à votre entreprise, pour acquérir de nouvelles connaissances et pourquoi pas à terme évoluer : chef d’équipe, responsable de planning.

Raynaldo : Je trouve que c’est plus intéressant de coupler cette fonction à celle d’aide à domicile, ce qui permet d’avoir plus d’heures.