Anesthésiste-réanimateur

Vous avez le sens du contact et aimez vous occuper des autres ? Votre vocation est de soigner les gens ? Découvrez le métier d’anesthésiste-réanimateur et développez vos compétences dans le secteur médical.

Retrouvez sur cette fiche les témoignages de Jack, Cécile et Jamel, tous les trois médecins anesthésistes réanimateur qui nous parlent de leur métier : qualités requises, études, salaire, etc. 

En quoi consiste le métier d’anesthésiste-réanimateur ?

Jack : Ce métier consiste à endormir un patient avant une chirurgie et de veiller à son état tout au long de l’intervention. Nous avons pour terrain de travail, les blocs opératoires, les plateaux médico-techniques, les salles de radiologie ou encore les salles d’accouchement.

Cécile : Ce métier consiste dans un premier temps à rencontrer le patient et lui expliquer comment se déroulera l’intervention. Puis nous nous chargeons de lui donner l’anesthésie prévue et effectuer un suivi de son état pour qu’il soit apte à sortir de l’hôpital.

Jamel : L’anesthésiste-réanimateur rencontre dans un premier temps le patient dans la période préopératoire. Ensuite, il suivra le patient et réalisera l’anesthésie pendant l’intervention. Finalement, il devra accompagner son état en post-opératoire pour lui donner tous les traitements nécessaires avant sa sortie.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jack : C’est un métier gratifiant car nous nous occupons de la santé d’une personne.

Cécile : J’ai toujours aimé le contact avec les personnes. C’est un métier très humain et enrichissant.

Jamel : J’aime parler aux gens, les rassurer et veiller à leur bonne santé.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jack : Les horaires. Nous devons souvent travailler le soir ou les weekends.

Cécile : C’est un métier qui peut être dur moralement selon les cas à traiter.

Jamel : Les études pour exercer ce métier sont très longues.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jack : Il faut savoir écouter, surveiller et être très attentif.

Cécile : Il est important d’avoir les nerfs solides, une bonne condition physique et être disponible.

Jamel : Pour exercer ce métier il faut être passionné, aimer les gens, être rapide et efficace.

Quelle est la formation pour devenir anesthésiste-réanimateur ?

Pour devenir anesthésiste-réanimateur, il est préférable dans un premier temps d’être titulaire d’un BAC Scientifique. Ensuite, il faut suivre les études de santé (PAES) en un an, réussir le concours à la fin de cette première année pour continuer dans la voie des sciences médicales et obtenir la licence.
Durant les trois années qui suivent, l’étudiant(e) doit suivre une formation médicale complète, passer les épreuves classantes nationales et choisir sa spécialité.

Au total, il faudra avoir passé 5 ans d’internat pour préparer le DES anesthésie- réanimation et devenir médecin anesthésiste-réanimateur(trice).
On compte 11 ans d’études après le BAC pour exercer ce métier.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, tout au long des études médicales, l’étudiant(e) devra passer des concours pour réussir son année.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Il existe des écoles d’infirmier(ère)s anesthésistes, cependant la voie de l’université continue à être la plus utilisée.

Quel est le salaire d’un anesthésiste-réanimateur ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est de 3900€ brut mensuel. Selon les échelons, le salaire peut augmenter et atteindre les 7900€ brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jack : Soyez très attentif et réactif.

Cécile : Ne vous découragez pas et ne baissez jamais les bras durant vos études. C’est un métier qui vous sera très gratifiant.

Jamel : Je leur dirai qu’il est très important d’être disponible et d’aimer aider les personnes.





Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Esthéticienne

Estheticienne

L’esthéticienne est aux petits soins avec ses clients qui viennent la voir pour une épilation, une manucure, un maquillage, mais aussi pour se détendre.



On répond à vos questions

Besoin d'aide ? 🙌