Architecte cloud

L’architecte cloud est un bâtisseur de sécurité numérique. Il veille au bon stockage des données sur des serveurs externes. Les algorithmes, la programmation et l’architecture de réseaux sont ses outils pour agir sur la fiabilité. 

Jade, Alice et Yann nous parlent d’un métier en lévitation sur le nuage du net. 

En quoi consiste le métier d’architecte cloud ? 

Alice : Je travaille pour un hébergeur web. Je m’assure de la sécurité des sites que nous mettons à disposition pour les entreprises. 

Jade : J’occupe un poste d’ingénieur dans une grande entreprise de télécommunication. Mon rôle est de protéger les données internes. Perdre les données du big data reviendrait à voir quelques bibliothèques brûler, l’entreprise ne peut pas se le permettre. 

Yann : J’ai ouvert avec un associé un cabinet de conseil. J’aide les entreprises à trouver les solutions de stockage adaptées à leurs besoins. Je fais de la veille de solutions, je propose des formations et j’accompagne les choix. 

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ? 

Yann : J’ai un métier très technique mais qui nécessite du contact. Je ne m’imaginais pas seulement derrière un ordinateur. 

Alice : J’aime travailler dans les coulisses d’Internet et de la sécurité. C’est un métier relativement neuf, les habitudes ne sont pas encore ancrées. Il reste des choses à créer. 

Jade : Je m’épanouis dans un système de grande entreprise. Tout le monde travaille dans le même sens, c’est un peu une famille. 

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ? 

Jade : Je n’aime pas trop former les gens, je ne me sens pas assez légitime, je manque encore un peu d’expérience. 

Yann : La sécurité de données est un sujet sensible, les clients peuvent être à manipuler avec précaution. 

Alice : J’ai peu de contact réel avec le monde extérieur. 

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ? 

Alice : Une organisation sans faille. Les chiffres et les analyses demandent de la précision. 

Yann : Connaître ce qu’on fait, pourquoi on le fait, pour qui et être capable d’en parler avec pédagogie. 

Jade : Il faut être capable de travailler avec des métiers différents et savoir s’insérer dans une équipe. 

Quelle est la formation pour devenir architecte cloud ? 

Une formation en école d’ingénieur orientée informatique ou télécommunication sera à privilégier. 

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ? 

Non. Certaines écoles ont des concours d’accès. 

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ? 

Oui. Les formations se développent en même temps que la demande. On peut citer les écoles ESIEA, INSSET ou ISEP qui proposent des parcours spécialisés sur ce secteur. 

Quel est le salaire d’un architecte cloud ? 

Un débutant gagne entre 2 700 et 3 600 euros par mois. 

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ? 

Yann : Bien connaître l’informatique et les systèmes de programmation bien sûr. Pensez aussi qu’avoir un bon relationnel vous aidera à prendre la parole pour proposer des solutions. 

Jade: Je rédige de nombreux rapports, parfois en anglais, maîtriser l’écrit est une partie du métier qu’on oublie souvent. 

Alice : Actualiser ses connaissances, vérifier ses systèmes, les remettre en question. Il faut être sur le qui-vive. 


Ce métier vous intéresse ? Formez-vous à distance

Je m'informe gratuitement

Vous souhaitez vous former à ce métier ? Remplissez le formulaire ci-dessous :