PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet

L’assistant-gestionnaire logistique gère au quotidien l’état et le suivi des stocks de produits au sein d’une entreprise.

Et si nous laissions Dalia, David et Raphaël évoquer avec nous leurs missions, leur formation et leur expérience ?

En quoi consiste le métier d’assistant-gestionnaire logistique ?

Dalia : Mon métier consiste à acheminer un produit de sa sortie d’usine au client. Je travaille en relation avec l’approvisionnement, le commercial et la production. De plus, je suis l’état et l’évolution des stocks afin d’éviter les ruptures de produits et de pouvoir honorer les commandes.

David : Je suis gestionnaire logistique sur un site de fabrication industrielle. Je suis chargé de veiller au bon fonctionnement de la chaîne logistique et des livraisons.

Raphaël : En tant qu’assistant-gestionnaire logistique, j’assume plusieurs tâches : analyse des besoins, organisation des flux, respect des délais et des volumes de livraisons, surveillance du process logistique, tenue du magasin de stockage, expédition des produits finis, application des règles de sécurité.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Dalia : J’aime beaucoup le rythme et la cadence de mes journées. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a pas mal d’imprévus, mais c’est aussi ce qui fait le sel de notre travail.

David : Je trouve mon emploi très polyvalent : commercial, logistique, formalité douanière, livraison, relation clients, planning, expédition, transport.

Raphaël : J’ai une affinité particulière pour le produit pour lequel je travaille : le jouet.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Dalia : Il y a justement parfois un peu trop d’imprévus, de retards ou de ruptures de stock. Il faut alors savoir gérer les relations clients.

David : Les relations ne sont pas toujours très sereines avec les autres services, entre le commercial qui nous transmet les commandes pas toujours claires et la production qui peut s’avérer être en rupture de stock.

Raphaël : Le rythme est parfois assez intense et le métier reste après tout très physique.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Dalia : Pour moi, il faut être polyvalent, efficace et ponctuel.

David : Il faut être rigoureux et réactif.

Raphaël : Il faut aussi savoir tisser de bonnes relations avec les autres services internes, les clients et prestataires externes.

Quelle est la formation pour devenir assistant-gestionnaire logistique ?

Pour occuper ce métier, il est préférable d’avoir une formation en transport ou logistique. Il existe ainsi des diplômes de BAC + 2 à BAC + 5.

Y a-t-il un concours d’assistant-gestionnaire logistique ?

Non.

Existe-t-il des écoles d’assistant-gestionnaire logistique ?

Non.

Quel est le salaire d’un assistant-gestionnaire logistique ?

Le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Dalia : N’hésitez pas à apprendre aussi l’anglais, ça peut vous servir pour intégrer un grand groupe, par exemple.

David : Il est intéressant d’avoir un goût pour les chiffres et de maîtriser l’outil informatique.

Raphaël : Il faut, je pense, avoir un bon niveau de connaissance des marchés des transports et des échanges.

PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet