Véritable as de l’organisation, l’assistant/assistante de direction est l’intermédiaire entre les équipes de travail et la direction. Plus qu’une secrétaire, l’assistante de direction a pour mission de gérer et optimiser les activités du ou des responsables de son entreprise. Découvrez les différentes facettes du métier grâces aux témoignages de Julie, Pauline et Cindy.

En quoi consiste le métier d’assistante de direction ?

Julie : Etre assistante de direction c’est être le copilote du directeur. Il faut connaître les différents travaux qu’il développe pour mieux comprendre ses besoins et apprendre à gérer son agenda. Nous sommes aussi très liés aux équipes de travail qui nous sollicitent souvent pour organiser des réunions, des voyages de travail ou encore des événements à dimension plus large.

Pauline : La profession d’assistante de direction consiste à connecter la direction avec les équipes de production. Me concernant, je travaille dans une grande PME du secteur de l’informatique et je suis l’assistante du directeur des ressources humaines. Mes principales missions consistent à gérer son agenda et m’occuper de la prise des notes lors des réunions, gérer les processus de signature des documents ou encore classer et archiver des dossiers.

Cindy : Mon métier consiste à gérer l’emploi du temps de mon manager. Je prends donc en charge la gestion de ses activités, déplacements, etc. De plus, je coordonne la circulation des informations auprès des autres services, réceptionne et organise le courrier et les emails reçus et accueille les visiteurs (clients ou prestataires).

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Julie : J’aime contribuer à l’optimisation du service tout en anticipant les besoins de ma hiérarchie.

Pauline : Ce métier me donne la possibilité d’évoluer vers d’autres professions, notamment vers le métier de Responsable des Services Généraux dont j’espère un jour pouvoir exercer.

Cindy : Le fait d’avoir le contact facile me permet de gérer au mieux les différentes missions de mon métier. C’est réellement la profession qui me convient à la perfection.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Julie : Il est parfois difficile de suivre les évolutions en terme d’outils bureautique et informatique.

Pauline : La responsabilité ressentie car nous gérons entièrement l’agenda du directeur. Il ne faut donc pas se tromper et être très rigoureux.

Cindy : Les horaires sont souvent instables notamment lors des évènements.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Julie : C’est un métier qui exige de la réactivité et une force de proposition.

Pauline : Pour exercer ce métier, il est impératif d’avoir un grand sens de la confidentialité, être discret et professionnel.

Cindy : Une bonne connaissance des outils bureautique et des langues étrangères sont un plus pour exercer ce métier.

Quelle est la formation pour devenir assistante de direction ?

Le BTS est la voie la plus utilisée pour devenir assistant(e) de direction.
Exemple de diplôme :

  • BTS assistant de manager
  • Licence pro management des organisations
  • Formations de secrétariat assistanat de direction

Y-a-t-il un concours d’assistant(e) de direction ?

Non. Mais vous pouvez vous former à distance avec EFC.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un assistant de direction ?

Le salaire moyen d’un débutant est de 1400€ net mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Julie : Je leur conseillerai de s’impliquer à 100% dans leur travail et ainsi montrer une grande capacité d’organisation et gestion des tâches.

Pauline : Soyez confidentiel, discret et rigoureux.

Cindy : Des connaissances en langues étrangères, notamment en anglais, vous permettront de faire la différence lors des entretiens d’embauche.