PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet

Vous admirez le ciel et les étoiles depuis votre plus tendre enfance et rêvez d’aller sur la lune ? Et si vous deveniez astronome ?

Solenn, Kate et Gustave ont accepté de répondre à nos questions sur leur parcours, leur formation et leur quotidien :

En quoi consiste le métier d’astronome ?

Solenn : Mon travail consiste à observer et à étudier les étoiles et les planètes. Avec mon équipe, nous cherchons à comprendre leurs mécanismes, leur formation et leur évolution.

Kate : Je suis astrophysicienne et mon terrain de jeu, c’est l’univers. Je passe mon temps entre un observatoire et un laboratoire pour étudier des données et vérifier des hypothèses.

Gustave : Je suis astrophysicien et maître de conférences à la fois. D’un côté, je mène des recherches scientifiques dans différents domaines (étoile, soleil, Terre), de l’autre j’enseigne à l’université et dans des grandes écoles.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Solenn : J’aime élaborer des hypothèses et les vérifier. Nos recherches peuvent sembler très éloignées des problématiques terrestres, mais en vérité elles sont souvent réutilisées dans de nombreuses autres disciplines, telles que la fabrication de satellites par exemple.

Kate : J’aime bien concevoir, élaborer ou améliorer des instruments de mesures d’astronomies. En effet, nous utilisons des télescopes, des spectrographes etc.

Gustave : J’aime bien enseigner, transmettre un savoir aux générations futures. D’autant plus que je trouve mes élèves curieux et intelligents.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Solenn : Il y a tout de même parfois pas mal de travail administratif à assurer, notamment quand il s’agit de bénéficier de certaines aides étatiques.

Kate : J’ai parfois un peu trop de déplacements. Je dois parfois partir plusieurs mois dans des endroits à altitude élevée ou désertique, pour mieux étudier les astres.

Gustave : Je trouve que dans le public, les salaires de débutants sont assez bas.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Solenn : Il faut de la rigueur, de la passion et une très grande capacité de réflexion.

Kate : Pour moi, il faut aussi de la créativité, de la curiosité et un bon esprit d’équipe.

Gustave : Il faut au final savoir travailler en mode projet et posséder un excellent sens relationnel.

Quelle est la formation pour devenir astronome ?

Pour occuper un poste d’astronome, il faut d’abord posséder un master, puis se préparer à passer un doctorat, qui se prépare en trois ans.

Il existe plusieurs spécialités :

  • Master recherche sciences, technologies, astrophysique
  • Master sciences et technologies, mention physique et astrophysique, plasmas, corpuscules
  • Master recherche sciences, technologies, santé, mention physique et ingénierie, spécialité astrophysique et milieux dilués

Y a-t-il un concours d’astronome ?

Pour accéder à certains postes dans le secteur public, il faut en effet réussir un concours. Mais que le poste soit dans le public ou le privé, il faut surtout avoir rédigé sa thèse et publié plusieurs articles.

Existe-t-il des écoles d’astronome ?

Pas spécifiquement.

Quel est le salaire d’un astronome ?

Dans le public, le salaire d’un astrophysicien adjoint ou d’un maître de conférences débute à 2000 euros.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Solenn : Accrochez-vous car les postes sont peu nombreux. il y a chaque année, une vingtaine de postes, répartis entre le corps des astronomes, le CNRS et le corps des enseignants-chercheurs.

Kate : N’oubliez pas que vous pouvez aussi vous tourner vers le secteur privé : informatique, télédétection, électronique.

Gustave : Faites attention à bien maîtriser a langue anglaise, qui est la langue officielle de la recherche scientifique dans le monde.

PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet