Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Véritable maître(esse) de la communication, l’attaché(e) de presse a pour but de faire connaître la marque et les produits d’une entreprise auprès des médias. Il(elle) est ainsi le(la) porte-parole de celle-ci en ce qui concerne la diffusion d’informations.

Suzanne, Pierre et Martin, tous les trois attachés de presse depuis plusieurs années, nous parlent de leur métier.
Vous trouverez également des informations sur les formations, le salaire, etc. 

En quoi consiste le métier d’Attaché(e) de presse ?

Suzanne : Ce métier consiste à faire connaître des évènements, des lancements de nouveaux produits, des nouvelles marques, de l’entreprise où nous travaillons, à différents médias selon notre public. Pour cela, nous rédigeons des communiqués de presse, nous organisons des conférences, des petits-déjeuners, etc.
Une fois le lancement de la campagne de communication effectuée, nous avons pour mission de veiller à sa sortie en magazines, journaux, entre autres.

Pierre : Etre attaché de presse c’est savoir convaincre les médias de divulguer une information de l’entreprise que nous représentons. Nous sommes donc constamment en relation avec eux.

Martin : Je suis attaché de presse depuis 4 ans. Mon principal rôle est d’écrire des communiqués de presse pour ensuite les diffuser aux médias. En effet, si j’arrive à convaincre un média de parler sur mon entreprise à un public en particulier, il y aura un impact direct sur l’image de l’entreprise.
C’est donc pour moi, l’un des métiers les plus importants au sein d’une organisation.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Suzanne : Ce que j’aime le plus dans ce métier c’est de convaincre et de réussir à ce que l’on parle de l’entreprise où je travaille. J’ai toujours aimé parler, argumenter, divulguer.

Pierre : J’aime pouvoir représenter l’entreprise pour laquelle je travaille lorsque je négocie. On se sent encore plus engagé dans nos missions dû à la part de responsabilité que nous avons vis-à-vis de l’entreprise en question.

Martin : C’est un métier qui m’a permis de créer des relations d’amitiés avec certaines personnes qui travaillaient dans les médias et de connaître beaucoup de monde.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Suzanne : Les horaires sont parfois difficiles. Il faut être constamment disponible car les médias n’attendent pas.

Pierre : Convaincre peut être très difficile. Ce que je n’aime pas c’est de ne pas arriver à persuader un média à diffuser mon information.

Martin : C’est un métier qui peut être épuisant car nous devons constamment convaincre les médias à divulguer notre entreprise et par moment, effectuer de nombreux déplacements.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Suzanne : Il faut avant tout être un bon orateur. L’organisation est aussi une qualité importante à avoir pour exercer cette profession.

Pierre : Convaincre, persuader, argumenter, sont les mots-clés d’un attaché de presse.

Martin : Il faut être disponible, être attentif à l’actualité, et bien sûr savoir convaincre.

Quelle est la formation pour devenir attaché(e) de presse ?

Pour être attaché(e) de presse, il faut être au minimum titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 2/3.
Exemples :
BTS Communication ;
• DUT Information et Communication ;
• Licence en Information Communication…

L’idéal étant d’être titulaire d’un Master (niveau Bac+5) en communication.

Existe-t-il un concours pour devenir attaché(e) de presse ?

Non

Existe-t-il des écoles d’attaché(e) de presse ?

Il existe plusieurs écoles spécialisées dans la communication, qui enseignent le métier d’attaché(e) de presse, comme l’EFAP : l’école des métiers de la communication.

Quel est le salaire d’un(e) attaché(e) de presse ?

La fourchette d’un(e) attaché(e) de presse va de 1300€ à 2400€ mensuel. Cependant, le(la) responsable du service de presse peut recevoir jusqu’à 4700€, et le(la) directeur(trice) en communication, jusqu’à 7800€ mensuel.

Quels conseils donneriez-vous pour exercer ce métier?

Suzanne : Je leur conseillerai d’être toujours actualisé, de connaître les dernières tendances du monde actuel.

Pierre : Soyez persévérant. Ne baissez jamais les bras !

Martin : L’expérience peut vous aidez à trouver un emploi dans ce secteur. Pour cela, il serait préférable d’opter pour une formation en alternance ou d’effectuer plusieurs stages.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER