PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet

L’automaticien construit, répare, nettoie et s’occupe de la maintenance des machines automatisées présentes en usines.

Découvrez le métier d’automaticien grâce aux témoignages de Thierry, Valérie et Jean-Pierre. Vous saurez tout sur les missions, les formations, le salaire et comment devenir automaticien. 

En quoi consiste le métier d’automaticien ?

Thierry : Ce métier consiste à s’occuper de la maintenance de différentes machines et éléments automatisés industriels comme par exemple des tableaux de commandes.

Valérie : Cette profession consiste à identifier les anomalies d’une machine pour pouvoir la réparer et l’améliorer. D’autre part, ils nous arrivent aussi, sous la direction d’un ingénieur, de concevoir des robots.

Jean-Pierre : Un automaticien ou une automaticienne a pour mission l’entretien, l’installation et/ou la conception de robots industriels et de divers éléments d’installation automatisés.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Thierry : J’ai choisis ce métier car il est très varié.

Valérie : Ce métier me donne la possibilité de travailler dans plusieurs secteurs : informatique, mécanique, programmation, etc.

Jean-Pierre : Je préfère l’aspect manuel de la profession comme l’installation des éléments automatisés.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Thierry : C’est un métier en évolution, il faut donc être constamment attentif aux nouvelles technologies.

Valérie : Parfois, il m’arrive d’être appelée en urgence pour réparer une machine en soirée ou en week-end.

Jean-Pierre : Le contact client n’est pas toujours facile.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Thierry : Il faut être habile de ses mains, aimer la technique et l’informatique.

Valérie : Il est conseillé d’être un « touche à tout » dans les secteurs de l’informatique, la mécanique ou encore l’électronique.

Jean-Pierre : Il faut être curieux, habile, rigoureux et motivé.

Quelle est la formation pour devenir automaticien ?

Ce métier est accessible à partir du niveau BAC et peut aller jusqu’au BAC + 2.

Exemple de formations :

• Bac pro MEI (maintenance des équipements industriels) ;
• DUT génie électrique et informatique industrielle ;
• BTS maintenant industrielle…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un automaticien ?

Un débutant peut recevoir jusqu’à 1800€ brut mensuel.
Après quelques années d’expérience, il est possible de devenir chef d’équipe et de recevoir un salaire brut mensuel pouvant aller jusqu’à 2500€

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Thierry : Soyez à la fois curieux et attentif.

Valérie : Une formation Bac + 2 est fortement conseillée.

Jean-Pierre : Il faut être capable de suivre précisément des consignes et faire un travail de précision.

PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet