Passionné des animaux, l’auxiliaire vétérinaire assiste le vétérinaire, accueille et conseille les clients.

Grâce aux témoignages de Charlotte, Pauline et Claude, découvrez comment devenir auxiliaire vétérinaire (études, salaires, qualités requises…) ainsi que des conseils pour vous lancer dans ce métier. 

En quoi consiste le métier d’auxiliaire vétérinaire ?

Charlotte : Ce métier consiste à être le bras droit du vétérinaire, l’aider en consultation. De plus, il faut recevoir les clients, les conseiller, s’occuper du nettoyage du cabinet, etc.

Pauline : C’est un métier très polyvalent. Nous avons plusieurs missions. En effet, nous devons assister le vétérinaire, gérer toutes les tâches administratives et la gestion du cabinet.

Claude : Le rôle premier d’un auxiliaire vétérinaire est de s’occuper de l’accueil, si il s’agit une urgence ou pas. De rassurer les clients, de s’occuper des tâches administratives (prendre des rendez-vous…) et d’aider le vétérinaire dans ses consultations.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Charlotte : J’ai toujours aimé les animaux. C’est donc très gratifiant de pouvoir exercer ma passion.

Pauline : Je préfère bien sûr m’occuper des animaux mais j’aime beaucoup aussi le relationnel avec les clients. C’est aussi pour cette raison que j’ai voulu être auxiliaire.

Claude : Le relationnel avec les animaux.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Charlotte : Le contact client n’est pas toujours évident. En effet, les clients sont souvent très stressés.

Pauline : Il est parfois difficile de gérer toutes les missions.

Claude : Le relationnel avec certains clients et bien sûr devoir faire face à la mort des animaux.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Charlotte : Il faut savoir répondre et écouter les clients, dédramatiser les situations car ils viennent surtout nous voir quand quelque chose ne va pas.

Pauline : Il est important d’être attentionné, de savoir rassurer les clients et être disponible.

Claude : Il faut être polyvalent et très organisé car nous sommes responsables de plusieurs missions.

Quelle est la formation pour devenir auxiliaire vétérinaire ?

Pour exercer cette profession, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme cependant il est de plus en plus conseillé d’être homologué d’ASV (auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire). Ce titre se prépare en alternance dans une clinique vétérinaire (83 semaines de stage et 21 semaines en cours théorique).

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un auxiliaire vétérinaire ?

Le salaire brut mensuel d’un(e) débutant(e) est de 1600 €.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Charlotte : Lorsque vous envoyez vos CV, montrez que vous êtes motivé et qu’il s’agit de la profession de vos rêves. Je vous conseillerai aussi de vous déplacer, en effet cela peut jouer en votre faveur.

Pauline : Il est important d’avoir une bonne résistance physique et nerveuse pour pouvoir faire face à toutes les situations.

Claude : Ne vous arrêtez pas à la troisième car de nos jours la concurrence est rude et les vétérinaires ont tendance à sélectionner le personnel le plus qualifié.