Faites avancer la science en devenant biologiste. Spécialiste des sciences de la vie, le biologiste travaille essentiellement en laboratoire dans plusieurs domaines d’activités ou dans l’enseignement. Retrouvez les témoignages de Jean, Charline et Solange qui nous parlent de leur profession.

En quoi consiste le métier de biologiste ?

Jean : Je suis biologiste dans le service des milieux intérieurs. Je me déplace au domicile demes clients afin de détecter des problèmes liés au logement, notamment des polluants qui pourraient menacer leur santé. Pour cela, je fais des analyses de moisissure, d’acariens, je calcule le taux d’humidité, etc.

Charline : J’ai commencé en tant qu’enseignante en science de la vie. Je suis maintenant microbiologiste. J’étudie les microorganismes comme les bactéries par exemple.

Solange : Je suis chercheuse en biologie au sein d’un laboratoire. Je travaille étroitement avec d’autres chercheurs et donne des cours aux étudiants de doctorat. Je travaille sur de nouvelles théories et modèles en vue de les publier dans des revues scientifiques.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jean : J’aime lier la partie scientifique et sociale sans être enfermé en permanence dans un laboratoire.

Charline : J’ai toujours aimé le secteur de la biologie et le métier de chercheur m’a toujours passionné.

Solange : J’apprécie de rédiger et publier des articles scientifiques.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jean : Nous perdons souvent la notion du temps et des horaires de travail lorsque nous sommes en pleine investigation. Il faut savoir séparer son métier et sa vie personnelle.

Charline : Rester de longueurs heures dans un laboratoire.

Solange : C’est un métier exigent. En plus de bien connaître notre profession, nous devons être à l’aise avec l’informatique et l’anglais.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jean : Il faut être très curieux et persévérant.

Charline : Il est important de savoir travailler en équipe, être rigoureux et méthodique.

Solange : Pour exercer ce métier, il faut une aisance en langue étrangère, de l’habilité et être passionné.

Quelle est la formation pour devenir biologiste ?

Les études pour devenir biologiste sont longues. Il est conseillé d’obtenir un diplôme de niveau Bac + 8 (doctorat) après une licence et une maîtrise en biologie et chimie.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’accès aux écoles se font sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, notamment l’Ecole Supérieure des Techniques de Biologie.

Quel est le salaire d’un(e) biologiste ?

Le salaire brut mensuel d’un(e) débutant(e) est de 2 100€.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jean : Il est très important de créer son propre champs d’investigation pour se faire remarquer dans ce milieu si compétitif où les emplois stables ne sont pas nombreux.

Charline : N’abandonnez jamais. Il faut savoir surmonter les obstacles pour réussir une recherche.

Solange : L’insertion professionnelle est difficile. Effectuez plusieurs missions pour faire vos preuves.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.