PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet

Le blanchisseur industriel est chargé de nettoyer des articles textiles à l’aide d’équipements industriels.

Abbie, Solène et Aziz nous racontent tout sur leur métier.

En quoi consiste le métier de blanchisseur industriel ?

Abbie : Je travaille au sein d’une entreprise de nettoyage industriel. Les clients viennent me déposer leurs vêtements ou tout autres textiles (draps, rideaux etc.) et je les nettoie à sec.

Solène : Je nettoie des pièces textiles en utilisant des techniques très précises et des machines spécialisées, puis je les repasse. Si besoin, j’utilise des produits de désinfection, par exemple pour des uniformes d’infirmiers.

Aziz : Je travaille au sein d’une blanchisserie industrielle. Nous louons essentiellement des uniformes et des costumes que nous nettoyons et lavons.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Abbie : J’apprécie surtout le conseil client. J’aime quand mes clients sont heureux et ravis du service que je leur rends.

Solène : J’aime bien l’aspect technique de mon travail, notamment en matière de teinturerie.

Aziz : J’apprécie vraiment mon métier et j’espère pouvoir me mettre à mon compte dans quelques années.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Abbie : Les conditions de travail sont difficiles. On est tout le temps debout et il fait souvent très chaud.

Solène : Certains clients sont réellement très exigeants. Si nous avons le malheur d’avoir un peu de retard, nous devons parfois gérer de réels conflits.

Aziz : C’est un métier très physique.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Abbie : Il faut être rapide, efficace et résistant.

Solène : De la rigueur, de la rapidité et un bon relationnel.

Aziz : Il ne faut pas oublier que nous sommes avant tout des commerçants. Ainsi, nous devons fournir un service clientèle impeccable et avoir un bon relationnel.

Quelle est la formation pour devenir blanchisseur industriel ?

Pour occuper un poste de blanchisseur industriel, il faut détenir un CAP (teinturerie ou blanchisserie), un brevet professionnel ou un baccalauréat professionnel (pressing ou blanchisserie).

Y a-t-il un concours de blanchisseur industriel ?

Non.

Existe-t-il des écoles de blanchisseur industriel ?

Non.

Quel est le salaire d’un blanchisseur industriel ?

Un blanchisseur industriel débutant gagne le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Abbie : De faire preuve de rigueur, car le textile qu’on nous confie est souvent très délicat et les clients nous font confiance.

Solène : Il faut surtout bien appliquer les processus de nettoyage.

Aziz : Le métier de blanchisseur industriel vous ouvre plusieurs portes, car vous pouvez intégrer un hôpital, une maison de retraite ou un hôtel.

PLUS DE 100 FORMATIONS, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ?
1. Je choisis la formation qui m'intéresse
2. Ma demande est envoyée à une des meilleures écoles dans le domaine
3. Un conseiller m’appelle sous 48h pour parler de mon projet