Bottier

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Le bottier invente et fabrique des chaussures et des bottes. Il travaille généralement au sein d’un atelier de design ou de fabrication.

Et si nous écoutions Léna, Hugo et Aina nous parler de ce métier qu’ils exercent avec passion ?

En quoi consiste le métier de bottier ?

Léna : Mon travail consiste essentiellement à découper, monter, assembler, assurer la finition de pièces de matériaux en vue de faire des chaussures.

Hugo : Je travaille pour un grand créateur, dans un atelier de prototypes. Au cours d’un travail long et minutieux, je fabrique environ une quarantaine de chaussures par an. Ces pièces parfois uniques sont destinées à des hommes politiques, hommes d’affaires ou des stars de cinéma.

Aina : Je travaille pour un grand fabricant de chaussures industrielles et je possède une spécialité dans la chaussure orthopédique. J’assure ainsi tout au long de mon travail plus d’une centaine d’étapes : réalisation de la forme, reproduction en bois, dessin sur papier, sélection du cuir, assemblage de la partie supérieure de la chaussure, collage, découpage, piquage. Une fois les renforts et la doublure fixés, je m’occupe des finitions. Pour finir, je réunis tous les éléments de la chaussure : semelles, talon etc.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Léna : Sans conteste le travail manuel et le travail de précision.

Hugo : J’aime l’aspect créatif et artistique de mon emploi. Les clients sont très exigeants. Nous faisons notamment attention au choix des matériaux, afin qu’ils soient toujours d’une très grande qualité.

Aina : J’aime mon travail et je l’exerce avec passion. J’aime inventer de nouveaux modèles qui seront portés par des milliers de personnes.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Léna : C’est toujours triste quand la vente d’un nouveau produit ne se passe comme prévu.

Hugo : Ce qui est compliqué pour nous, c’est qu’il y a peu de postes à pourvoir sur le marché. D’autant plus que l’industrie de la chaussure a tué quasiment tous les créateurs indépendants.

Aina : Je suis toujours un peu effarée de voir que les gens n’attachent pas plus d’importance que ça au fait d’avoir de bonnes chaussures.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Léna : Minutie, créativité, patience, savoir-faire.

Hugo : Posséder un sens artistique, faire preuve de dextérité, être novateur.

Aina : Savoir appliquer des process techniques, entretenir de bonnes relations avec les clients internes ou externes.

Quelle est la formation pour devenir bottier ?

Pour devenir bottier, il faut être titulaire d’un diplôme professionnel :

  • CAP cordonnier bottier, coordonnier-réparateur, maroquinerie, sellerie générale.
  • Baccalauréat professionnel métiers du cuir option chaussures.

Y a-t-il un concours de bottier ?

Non.

Existe-t-il des écoles de bottier ?

Non.

Quel est le salaire d’un bottier ?

Souvent le SMIC pour commencer.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Léna : Croyez-en vous, si c’est votre passion, vous allez y arriver.

Hugo : Faites plein de stages et développez votre réseau.

Aina : Soyez concentré et attentif, ou vous risquez de commettre des erreurs. Or, le matériau est fragile.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Esthéticienne

Estheticienne

L’esthéticienne est aux petits soins avec ses clients qui viennent la voir pour une épilation, une manucure, un maquillage, mais aussi pour se détendre.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.