L’art de la broderie vous impressionne ? Vous aimez travailler avec vos mains et vous êtes à la recherche d’un emploi ?

Retrouvez sur cette fiche toutes les informations pour savoir comment devenir brodeur ainsi que les témoignages de Capucine, Pascale et Sabrina, toutes les trois brodeuses professionnelles qui nous parlent des différents aspects de leur métier (formations, qualités requises, salaire…). 

En quoi consiste le métier de brodeur ?

Capucine : Ce métier consiste à fournir des broderies à nos clients. Il s’agit de décorer un vêtement sans devoir le retoucher. Certains brodeurs sont spécialisés dans des domaines en particulier comme le spectacle, le cirque, etc.

Pascale : Etre brodeur c’est être en quelque sorte un artiste. Nous représentons des éléments de plusieurs formes et aspects sur un morceau de tissu. Pour cela, il est possible de broder de plusieurs façon : à la main, à la machine, en crochet, etc.

Sabrina : Le métier de brodeur consiste à recevoir des commandes de clients. Nous avons pour mission de décorer un tissu avec plusieurs éléments. Il nous arrive de travailler en collaboration avec un styliste pour le choix de la reproduction à effectuer, des matériaux à utiliser, etc. Cependant, la première étape est celle du dessin. Nous présentons une maquette au client qui devra être validée pour enfin commencer à créer.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Capucine : J’aime beaucoup créer des costumes pour des spectacles et surtout utiliser des matériaux spéciaux comme des perles, des fils d’or ou d’argent.

Pascale : C’est un métier qui a su garder son côté noble et admirable.

Sabrina : C’est une profession qui me fait rêver. Chaque broderie est unique en son genre et merveilleuse.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Capucine : Malheureusement c’est un métier qui ne recrute pas énormément.

Pascale : Il est parfois difficile de convaincre un client à valider une de nos maquettes. Il faut donc aussi avoir un côté commercial pour exercer ce métier.

Sabrina : La pression ressentie par certains clients pour terminer un projet.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Capucine : Il faut être passionné mais aussi créatif.

Pascale : Ce métier demande de la patience, de la créativité et une facette commerciale pour négocier avec nos clients.

Sabrina : Pour exercer ce métier il faut bien sûr être passionné, savoir se mettre dans la peau d’un artiste, être compétent, rigoureux et respecter les délais de création.

Quelle est la formation pour devenir brodeur ?

Il existe plusieurs formations pour devenir brodeur qui s’adaptent au profil de chacun.

Exemples :
• CAP arts de la broderie (Niveau Bac, préparation en 2 ans);
• BMA broderie (Niveau Bac, préparation en 2 ans);
• FCIL arts de la mode broderie, chapellerie, fleurs, plumes (Niveau Bac, préparation en 1 an) ;
• FCIL broderie d’art option mode et spectacle (Niveau Bac, préparation en 1 an) ;
• DMA arts textiles et céramiques option arts textiles spécialité broderie (Bac +2).

De plus, il est possible de préparer une formation professionnelle continue spécialisée dans les techniques de la broderie, comme par exemple :
• Formation broderie main ;
• Formation broderie d’art à la machine ;
• Formation broderie d’art haute couture…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un brodeur ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) débute avec le SMIC mais celui-ci peut être augmenté selon l’entreprise pour laquelle il travaille.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Capucine : N’hésitez pas à vous perfectionner dans ce secteur grâce aux multiples formations spécialisées dans la broderie.

Pascale : Développez vos compétences commerciales car ce métier demande aussi à savoir négocier.

Sabrina : Soyez passionné, créatif et surtout toujours attentif aux tendances actuelles de la mode.