Si chanter est votre passion et que vous souhaiteriez en vivre, vous pouvez tenter votre chance en devenant chanteur. Sachez néanmoins qu’il s’agit d’une profession qui fait rêver de nombreuses personnes, mais avec très peu de débouchés réels à la clef.

Livie, Bastien et Yeliz partagent avec nous leur expérience et leur parcours.

En quoi consiste le métier de chanteur ?

Livie : Je suis chanteuse de variété et j’interprète de nombreux répertoires : chanson française, pop rock, chanson à texte etc. J’interviens généralement la nuit, dans des bars ou des cafés-concerts. Je suis intermittente du spectacle.

Bastien : Je suis chanteur lyrique et je passe beaucoup de castings pour chanter dans des théâtres ou à l’opéra. J’ai d’abord commencé en tant que choriste, avant d’accéder au métier de soliste depuis peu. Je suis rémunéré au cachet. Par ailleurs, je donne des cours de chant à côté de mon activité principale. Mon objectif serait à terme d’intégrer un chœur professionnel.

Yeliz : Je suis chanteur depuis toujours. J’ai un job alimentaire à côté, mais qui me laisse le temps de répéter avec mon groupe, de faire des concerts et des tournées et d’enregistrer des morceaux de notre composition.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Livie : Chanter est évidemment ma passion. Je ne peux vivre sans chanter. De plus, je rencontre de nombreuses personnes intéressantes car je fréquente les milieux littéraires, artistiques et créatifs.

Bastien : J’aime mon travail et le quotidien qu’il implique : les répétitions, les entraînements, les concerts, les auditions, les enregistrements studio. Mais j’avoue que pour trouver du travail, je n’hésite pas parfois à faire appel à un agent artistique.

Yeliz : J’aime ma vie de bohème. Voyager, bouger, rencontrer du monde, se produire à des festivals, participer à des émissions culturelles, aller à l’étranger, tout cela me fait vibrer.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Livie : Il faut toujours entretenir son réseau, se faire connaître, ne pas hésiter à forcer le destin. C’est palpitant, mais parfois un peu fatigant aussi. D’autant plus que le milieu est devenu extrêmement concurrentiel.

Bastien : Il y a au final une grosse partie très commerciale qui consiste à se faire connaître démarcher les directeurs de casting ou d’opéras, relancer, entretenir des liens.

Yeliz : Je dois bien avouer qu’il y a certains mois où c’est dur de joindre les deux bouts. D’autant plus que le rythme est soutenu et qu’il y a un énorme travail de voix à réaliser.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Livie : Il faut sans cesse y croire et investir énormément d’énergie.

Bastien : Talent, persévérance, résistance et très bon relationnel sont nécessaires pour percer dans ce milieu très fermé.

Yeliz : Il faut fournir énormément de travail : des heures d’entraînement sont nécessaires pour enregistrer un album digne de ce nom. Il faut également se montrer mobile pour pouvoir voyager et se produire à l’étranger.

Quelle est la formation pour devenir chanteur ?

Il n’y a pas vraiment de formation pour devenir chanteur. Ce métier reste tout à fait ouvert aux autodidactes. Néanmoins, il est bon de posséder une pratique vocale et/ ou instrumentale acquise durant l’enfance. Il existe ainsi des conservatoires de musique ou des écoles privées de chant. Enfin, on trouve aussi des diplômes spécifiques :

  • CHAM : classes à horaires aménagés musique
  • Baccalauréat technologique technique de la musique et de la danse, option instrument
  • Diplôme national d’orientation professionnelle, option musique
  • Diplôme national supérieur professionnel de musicien, spécialité instrumentiste chanteur
  • Diplôme de formation supérieure de musique du conservatoire (Paris, Lyon)
  • Diplôme supérieur de chanteur professionnel soliste de l’école Alfred Cortot

Y a-t-il un concours de chanteur ?

Non.

Existe-t-il des écoles de chanteur ?

Il existe en effet plusieurs écoles spécialisées.

Quel est le salaire d’un chanteur ?

Cela dépend du montant de ses cachets et de ses droits d’auteur.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Livie : Si c’est votre passion accrochez-vous Cela ne sera pas tous les jours facile, mais votre vie sera tellement magique.

Bastien : N’hésitez pas à vous entraîner nuit et jour pour être le meilleur. Ajoutez également des cordes à votre arc, telles que le théâtre, la danse ou la pratique d’un instrument.

Yeliz : Tenez bon N’oubliez pas qu’il suffit d’un seul tube pour changer une carrière à tout jamais.