Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Chargé(e) de gérer et améliorer l’équipement de production, le(la) chargé(e) ou responsable de maintenance préventive doit également veiller au respect des normes de sécurité. Vous souhaitez en connaître plus sur ce métier ? Découvrez ci-dessous les témoignages de Richard, Paul et Karev, qui nous parlent de leur profession (études, salaire, qualités requises…). 

En quoi consiste le métier de chargé(e) de maintenance préventive ?

Richard : Je travaille dans une entreprise industrielle en tant que chargé de maintenance préventive. J’ai pour objectif de veiller à la performance des équipements. Pour cela, j’interviens dans toutes les étapes de production, repère les dysfonctionnements, contrôle et veille au respect des normes de sécurité.

Paul : Je pilote des opérations de maintenance préventive des équipements. J’évalue les coûts des travaux, gère les incidents fonctionnels, contrôle les interventions réalisées… Il m’arrive également de manager et contrôler des équipes.

Karev : J’exerce cette profession depuis quelques années et travaille actuellement dans une usine de traitement d’eaux usées où j’ai pour mission de garantir un parfait entretien du matériel, veiller à la protection de l’environnement et santé publique, et résoudre les dysfonctionnements.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Richard : J’aime anticiper les évolutions, présenter des solutions et équipements efficaces.

Paul : Garantir un bon entretien du matériel et proposer des solutions techniques.

Karev : J’apprécie d’être un acteur direct dans la protection de l’environnement.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Richard : La pression est lourde car nous sommes les garants du bon fonctionnement des matériels.

Paul : Les horaires instables.

Karev : La rivalité entre certains collaborateurs.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Richard : Il faut être organisé, savoir planifier et anticiper.

Paul : Curiosité, rigueur, anticipation et réactivité, sont pour moi les qualités requises pour exercer ce métier.

Karev : Il faut être autonome, responsable et s’adapter à tous les environnements de travail.

Quelle est la formation pour devenir chargé(e) de maintenance préventive ?

Pour devenir chargé(e) de maintenance préventive, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme en école d’ingénieur pour atteindre plus rapidement et facilement des postes de responsable d’équipe. Cependant, de nombreuses formations à distance existent et permettent aux plus jeunes (16 ans minimum) de s’orienter vers ce domaine.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’accès aux écoles d’ingénieurs se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non. Si vous optez pour une formation à distance, vous pouvez choisir l’une des écoles spécialistes comme Natura-dis par exemple.

Quel est le salaire d’un(e) chargé(e) de maintenance préventive ?

Le salaire mensuel en début de carrière est de 2 000€. Il varie selon l’expérience et l’entreprise de recrutement.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Richard : Développez votre esprit analytique et synthétique, et soyez réactif.

Paul : Effectuez plusieurs stages pour acquérir de l’expérience. Cela fera la différence auprès des recruteurs.

Karev : Il faut être organisé, rigoureux et attentif aux évolutions techniques.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER