Chef d’escale

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Le chef d’escale travaille dans un aéroport représentant une compagnie aérienne. Il a la mission d’assurer les conditions optimales des vols et des passagers tout au long des escales.

Ce métier vous intéresse ? Découvrez sur cette fiche comment devenir chef d’escale : études, salaire, qualités requises…ainsi que les témoignages de François, Lucie et Aurélie, tous les trois chefs d’escale depuis plusieurs années. 

En quoi consiste le métier de chef d’escale ?

François : Ce métier consiste à assurer la qualité, la sécurité et la sureté des vols et des passagers. Pour cela nous travaillons quotidiennement dans des pistes d’aéroports ou d’aérodromes et représentons des compagnies aériennes.

Lucie : Etre chef d’escale c’est superviser le respect des consignes de sécurité et de sureté, coordonner les différentes étapes d’un vol (ponctualité des vols, services aux passagers et aux bagages, fret et maintenance, etc).

Aurélie : Cette profession à plusieurs facettes consiste à s’occuper de toutes les activités d’une escale en aéroport ou aérodrome, notamment au niveau du fret et de la maintenance, des passagers et de leurs bagages, au niveau commercial et puis de la supervision de plusieurs équipes.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

François : C’est un métier polyvalent où nous exécutons plusieurs missions. Etant très organisé, j’aime veiller à la ponctualité des vols et au bon déroulement des escales.

Lucie : J’aime les différentes dimensions de cette profession (gestion, commercial, technique…).

Aurélie : C’est un métier très gratifiant car le bon déroulement d’une escale et la satisfaction des passagers dépendent de nous.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

François : Le stress. En effet, il faut être constamment attentif, ponctuel et très organisé.

Lucie : Les horaires décalés.

Aurélie : C’est un métier très stressant car notre part de responsabilité est très élevée.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

François : Il faut être organisé, rigoureux et aimé le relationnel. De plus, la maîtrise de la langue anglaise est indispensable.

Lucie : Il est important de bien suivre les consignes de sécurité et être attentif.

Aurélie : Réactivité, sens de l’organisation, aptitude de gestion d’équipe sont selon moi les qualités indispensables à avoir pour exercer cette profession.

Quelle est la formation pour devenir chef d’escale ?

Le niveau Bac est exigé. Cependant, il est fortement conseillé d’être titulaire d’un niveau Bac + 2 au minimum dans le domaine du tourisme, transport ou commerce.

Exemple :
• DUT logistique et transport ;
• BTS ventes et productions touristiques ;

Il est aussi possible d’opter vers la voie du master en ingénieur à l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Les admissions en école de commerce ou à l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile se font sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un chef d’escale ?

Le salaire d’un débutant est d’environ 2000€ brut mensuel sachant que des indemnités peuvent être additionnées dues aux horaires décalés. Tout dépend de la politique salariale de la compagnie aérienne.

En fin de carrière, le salaire peut atteindre 5000€ brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

François : Maîtrisez plusieurs langues étrangères notamment l’anglais couramment.

Lucie : N’hésitez pas à poursuivre des formations pour vous spécialiser dans ce domaine et être le plus compétent possible. En effet, les diplômes sont de plus en plus appréciés par les recruteurs.

Aurélie : Soyez organisé, prudent et respectueux des règles de sécurité et sureté.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Esthéticienne

Estheticienne

L’esthéticienne est aux petits soins avec ses clients qui viennent la voir pour une épilation, une manucure, un maquillage, mais aussi pour se détendre.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…