Vous aimez les espaces verts ? Travailler en plein air est pour vous une condition ? Découvrez le métier de concepteur paysagiste à travers les témoignages de Paul, Catherine et Rosalie. 

En quoi consiste le métier de concepteur paysagiste ?

Paul : Être concepteur paysagiste c’est dans un premier temps étudier un territoire, ensuite il faut dessiner plusieurs idées jusqu’à la modulation du terrain, la plantation et son entretien.

Catherine : J’exerce ce métier depuis trois ans à mon compte, souvent pour des communes. Je crée ou module les espaces, en fonction des demandes des clients.

Rosalie : J’aménage ou rénove un terrain suite à un appel d’offre. Je recueille toutes les informations qui m’aideront à étudier les plans, effectuer des analyses paysagères des sites, réaliser les documents qui serviront de présentation, coordonner l’intervention des équipes sur le chantier jusqu’à la fin de la réalisation des travaux d’entretien écologique.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Paul : Pouvoir travailler en plein air.

Catherine : J’aime laisser libre cours à ma créativité et réussir satisfaire les clients.

Rosalie : Le relationnel avec les équipes de travail et les clients.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Paul : C’est un métier qui a également de nombreuses contraintes, notamment climatiques, mais aussi en terme de volumes et espaces.

Catherine : C’est une profession à la fois physique et mentale ce qui peut être très fatiguant.

Rosalie : Devoir être dehors par tous les temps.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Paul : Pour exercer ce métier, il faut avoir de bonnes connaissances techniques mais aussi aimer et savoir respecter la nature.

Catherine : Ce métier exige de la créativité et un très bon sens de l’organisation.

Rosalie : Pour exercer le métier de concepteur paysagiste, il faut être autonome, passionné et avoir une bonne résistance physique.

Quelle est la formation pour devenir concepteur paysagiste ?

Pour devenir concepteur(trice) paysagiste, il est conseillé d’être titulaire du diplôme d’Etat de paysagiste, délivré uniquement par trois écoles après trois ans d’études (master), accessible après un Bac + 2.

Par ailleurs l’école de Paysage de Blois propose un diplôme en 5 ans (licence/master), accessible après le Bac.

Néanmoins, il existe également des diplômes d’ingénieurs spécialisés dans le paysage.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’accès à ces écoles se fait par la voie du concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, notamment l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois, l’Agrocampus à Anger et l’Institut des Techniques de l’Ingénieur en Aménagement Paysager de l’Espace. Vous pouvez également opter pour la formation à distance avec Ecole chez soi par exemple.

Quel est le salaire d’un concepteur paysagiste ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est d’environ 1900€ brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Paul : Je leur dirais d’effectuer plusieurs stages pendant leurs études pour acquérir de l’expérience sur le terrain.

Catherine : Il est important de se faire un réseau de professionnels si l’on souhaite se lancer en tant que professionnel libéral.

Rosalie : Ne vous arrêtez pas au Bac. C’est un métier qui demande beaucoup de connaissances qui ne s’apprennent pas uniquement sur le terrain.