Conducteur d’engins

Spécialiste des grosses machines, le conducteur d’engins prépare les terrains pour des travaux de terrassement ou de nivellement.

Ce métier très sollicité vous intéresse ? Découvrez comment devenir conducteur(trice) d’engins de chantier ou de travaux publics et accédez aux témoignages de Jean, Luc et Richard, qui nous parlent des différents aspects de leur métier. 

En quoi consiste le métier de conducteur d’engins ?

Jean : Ce métier consiste à conduire différentes machines pour déplacer différents matériaux et préparer un terrain au début des travaux.

Luc : Cette profession consiste à maîtriser plusieurs machines, être responsable de la charge et aider à déplacer du sable, etc. Nous sommes les premiers à intervenir dans un chantier avant le début des travaux.

Richard : Etre conducteur d’engins c’est avoir pour mission le déplacement de terre, de pierre ou encore de gravier. Il faut être attentif aux possibles anomalies et prévenir le chef d’équipe en cas de problème.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jean : J’aime pouvoir travailler en équipe. De plus, on se sent toujours utile.

Luc : J’aime pouvoir travailler en plein air et répondre positivement aux attentes de nos clients.

Richard : C’est un métier gratifiant car il est très demandé.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jean : C’est une profession difficile à gérer lorsqu’il fait froid ou en plein hiver.

Luc : Les horaires. En effet, il nous arrive de terminer très tard ou de travailler les weekends.

Richard : Travailler en plein air a aussi ses inconvénients, notamment en hiver.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jean : Il faut être responsable, minutieux et ne pas être nerveux.

Luc : Il faut avant tout garantir la bonne maintenance de nos machines et savoir gérer notre stress.

Richard : De la tranquillité et de la responsabilité sont des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Quelle est la formation pour devenir conducteur d’engins ?

Pour devenir conducteur(trice) d’engins, il suffit d’être titulaire d’un CAP conducteur d’engins (travaux publics et carrière), néanmoins il est de plus en plus conseillé de poursuivre les études et d’effectuer un Brevet Professionnel conducteur d’engins de chantier de travaux publics ou encore un Bac professionnel travaux publics.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un conducteur d’engins ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est environ 2000€ brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jean : Je leur dirai que pour exercer ce métier il ne faut pas avoir le vertige et qu’il est important de savoir gérer ses nerfs.

Luc : Je leur conseillerai de poursuivre les études car les formations permettent d’acquérir de nouvelles compétences ce qui facilitera l’embauche.

Richard : Il faut être passionné d’engins et de mécanique pour exercer ce métier. Si tel est le cas, ils pourront avoir le plaisir de vivre de leur passion.


Ce métier vous intéresse ? Formez-vous à distance

Je m'informe gratuitement

Vous souhaitez vous former à ce métier ? Remplissez le formulaire ci-dessous :