Conducteur routier

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit. Besoin d'un conseiller en orientation scolaire ? Découvrez nos supers coachs.

Véritable As du volant, le conducteur routier passe sa journée dans son véhicule et a pour principale mission la livraison de marchandises.

A travers les témoignages de Ricardo, Nicolas et Patrick, découvrez sur cette fiche métier le quotidien d’un conducteur routier et comment accéder à cette profession. 

En quoi consiste le métier de conducteur routier ?

Ricardo : Ce métier consiste à transporter une marchandise. Pour cela, il est important de respecter les délais de livraison, de veiller sur les marchandises, les chargements et déchargements.

Nicolas : Je suis conducteur routier d’une entreprise du secteur de l’agroalimentaire depuis presque 10 ans. Je voyage un peu partout dans la France et en Europe. J’effectue des tâches qui peuvent aller du chargement d’une livraison au contact direct avec les clients de l’entreprise.

Patrick : Cette profession consiste à transporter tous types de marchandises au sein d’une région, d’un pays ou encore à l’étranger en respectant les délais de livraison.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Ricardo : J’aime beaucoup conduire et l’avantage de ce métier est que je peux aussi connaître du pays.

Nicolas : J’ai le privilège de connaître beaucoup de pays et des cultures différentes.

Patrick : Je préfère surtout la relation client.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Ricardo : C’est un métier très solitaire.

Nicolas : Pour les longs trajets, il est difficile de gérer les horaires et de conduire pendant plusieurs heures de suite.

Patrick : La gestion des horaires. En effet, pour certains trajets il est préférable de conduire la nuit ce qui peut perturber nos habitudes.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Ricardo : Il est important d’avoir quelques connaissances en mécanique et aimer la relation client.

Nicolas : Connaître plusieurs langues étrangères peut être un grand atout pour les trajets à l’étranger.

Patrick : Il faut aimer conduire et avoir une bonne résistance physique.

Quelle est la formation pour devenir conducteur routier ?

Il est obligatoire d’avoir le permis de conduire C ou E et une attestation de formation initiale minimale obligatoire (FIMO. Durée de formation : 4 semaines).

Il est aussi possible d’être titulaire d’un diplôme CAP conducteur routier marchandises, ou de passer un BAC pro conducteur transport routier marchandises.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Envie de vous former ?
+ de 100 formations à distance à découvrir sur Onseforme.com

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un conducteur routier ?

Le salaire d’un débutant peut aller du SMIC au 1800€ brut mensuel.
Cependant, un conducteur grande route peut gagner entre 2000€ à 4000€ brut mensuel hors frais de déplacement.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Ricardo : Restez en forme et attentif à la route. N’hésitez pas à faire un maximum de pauses.

Nicolas : Il est important d’aimer la relation client ainsi que connaître plusieurs langues étrangères.

Patrick : Soyez attentif aux nouvelles technologies. Il est aussi préférable d’avoir des connaissances en mécanique.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit. Besoin d'un conseiller en orientation scolaire ? Découvrez nos supers coachs.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Esthéticienne

Estheticienne

L’esthéticienne est aux petits soins avec ses clients qui viennent la voir pour une épilation, une manucure, un maquillage, mais aussi pour se détendre.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.