Conseiller conjugal et familial

Vous souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit.

Le métier de conseiller conjugal et familial consiste à accueillir et à accompagner des personnes, des couples ou des familles, à surmonter les difficultés relationnelles, affectives ou sexuelles auxquelles elles sont confrontées lors d’un passage difficile ou d’une crise.

Estelle, Alice et Pénélope, professionnelles dans le conseil conjugal et familial, nous expliquent ce que requiert ce métier jour après jour. Découvrez aussi quelle formation suivre pour devenir conseiller conjugal et familial (école, formation, vae, salaire). 

En quoi consiste le métier de conseiller conjugal et familial ?

Estelle : Ce métier consiste à recevoir des personnes dans un cadre de soutien pour qu’elles puissent exprimer leurs souffrances et reprendre le dialogue afin de résoudre les problèmes rencontrés. Il faut pouvoir identifier et cerner ces difficultés que rencontrent les couples ou les personnes isolées afin de les aider.

Alice : C’est avant tout un métier à vocation sociale qui demande maturité et psychologie. En tant que conseiller familial, je viens souvent en aide à des familles recomposées ; la médiation familiale permet alors de rétablir la communication au sein d’une famille divisée par exemple.

Pénélope : En tant que conseiller conjugal et familial, j’interviens avant tout pour écouter et aider les familles, les couples et les personnes à mettre des mots sur les problèmes qu’ils rencontrent. Mon but est donc des les accompagner lors de séances psychothérapeutiques sur le chemin de la communication apaisée et libératrice afin d’apporter des solutions concrètes et pérennes.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Estelle : Voir des couples repartir bras dessus, bras dessous en les aidant à redémarrer sur de bonnes bases telles que « parlez-vous, communiquez calmement entre vous, exprimez vos sentiments et vos ressentis ».

Alice : Redonner le sourire aux enfants et aux parents en sachant que ça ira mieux maintenant.

Pénélope : C’est un métier très valorisant car en partant d’une situation de crise où les personnes arrivent dans un état émotionnel parfois désastreux, on parvient à leur donner les clés leur permettant de sortir de cette situation pour retourner à une vie normale.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Estelle : C’est un travail de longue haleine qui nécessite beaucoup d’investissement personnel et parfois, les résultats ne sont pas aussi probants que ce que l’on peut espérer malheureusement.

Alice : Le plus compliqué c’est quand une personne ne vient de sa propre initiative ; incitée par un proche ou un conjoint. Il peut alors y avoir un blocage conduisant cette personne à refuser l’aide qu’on lui propose.

Pénélope : Les conditions de travail sont changeantes et inégales en fonction du lieu où on exerce et du statut (salarié, vacataire…).

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Estelle : Lors d’une thérapie de couple, l’écoute et la discrétion sont des qualités primordiales car les difficultés rencontrées peuvent être multiples et parfois difficilement exprimable par les personnes gênées.

Alice : C’est une profession qui nécessite maturité et psychologie pour pouvoir gérer les différents modes d’expression des personnes et rendre le changement possible.

Pénélope : Il faut savoir être patient, avoir des talents de médiateur et le sens de la psychologie.

Quelle est la formation pour devenir conseiller  conjugal et familial ?

Pour exercer le métier de conseiller conjugal et familial, le candidat doit impérativement avoir obtenu « l’attestation de qualification au conseil conjugal et familial » après avoir suivi une formation de 2 ou 3 ans après le bac :

Cette formation est directement accessible pour les professionnel(le)s du secteur médico-social (assistant(e) social(e), infirmier(ère), psychologue) mais nécessite une remise à niveau pour les professionnel(le)s d’un autre secteur (sociologue, juriste).

D’autres diplômes peuvent vous permettre d’accéder à cette formation et à ce métier :

  • Le bac pro service de proximité et vie locale
  • Le bac techno ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)
  • Le BTS économie sociale et familiale
  • Le DUT carrières sociales, option assistant social ou services à la personne
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E).

Y a-t-il un concours de conseiller conjugal et familial ?

Les institutions spécialisées vous feront passer un entretien de motivation et d’évaluation des aptitudes pour accéder à une formation délivrant « l’attestation de qualification au conseil conjugal et familial » obligatoire pour exercer ce métier.

Existe-t-il des écoles de conseiller conjugal et familial ?

Oui, ce sont les écoles publiques ou privées agréées par l’Etat telles que :

  • CLER Amour et Famille
  • Association Française des Centres de Consultation Conjugale (AFCCC)
  • Fédération Nationale Couples et Familles
  • Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs (FNEPE)
  • Fédération Nationale Familles Rurales
  • Institut des Sciences de la Famille – Université Catholique de Lyon
  • MFPF (Mouvement français pour le planning familial), à Paris

Quel est le salaire d’un conseiller conjugal et familial ?

Le salaire d’un(e) conseiller(ère) conjugal(e) et familial(e) dépend de sa situation et de la structure dans laquelle il(elle) évolue. En tant que vacataire, le(la) conseiller(ère) touchera entre 8€ et 12€ de l’heure tandis qu’avec un statut de libéral, l’heure de consultation varie de 20€ à 40€. Dans le privé, le taux horaire est compris entre 50€ et 100€.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Estelle : Il faut avoir une vraie maturité de caractère et avoir le sens du relationnel.

Alice : Ce n’est pas facile tout les jours mais c’est un métier qui vaut le coup humainement.

Pénélope : Privilégiez rapidement les formations médico-sociales dédiées.

A la recherche du métier qui "matche" parfaitement à votre profil et vos ambitions ? Essayez gratuitement la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se).


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…