Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Le(la) conseiller(ère) patrimonial(e) accompagne ses clients dans la gestion de leurs patrimoines.

Apprenez-en plus sur ce métier en pleine expansion à travers les informations disponibles sur cette fiche et les témoignages de Jacques, Pauline et Cristina, conseillers patrimoniaux depuis plus de 5 ans. 

En quoi consiste le métier de conseiller(ère) patrimonial(e) ?

Jacques : Ce métier consiste à rechercher les meilleures solutions pour aider nos clients à gérer leurs patrimoines. Nous avons donc aussi une grande mission commerciale à développer.

Pauline : Etre conseiller patrimonial c’est, en un premier temps, se faire un portefeuille de clients. Ainsi, nous gérons plusieurs dossiers qu’il faut optimiser au maximum. Pour cela, nous donnons des recommandations aux clients et veillons à la bonne gestion des patrimoines.

Cristina : Ce métier comporte plusieurs missions, notamment de la prospection, fidélisation de clients, optimisation et bonne gestion de leurs patrimoines, mais aussi garantir une correcte transmission de ceux-ci. Le grand objectif étant de tirer les meilleures opportunités pour nos clients.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Jacques : J’aime conseiller et aider des personnes qui parfois se trouvent dans des situations compliquées.

Pauline : Ce que je préfère est de conseiller mes clients dans leurs investissements et ainsi de les aider aux mieux.

Cristina : C’est un métier qui me permet d’effectuer plusieurs mission. J’analyse une situation, j’organise et applique toutes les techniques que je connais pour optimiser la gestion des patrimoines de mes clients.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Jacques : La relation commerciale avec certains clients n’est pas toujours simple.

Pauline : Devoir faire face à des clients trop exigeants qui veulent que tout soit résolu le plus rapidement possible à leur manière.

Cristina : Le poids du règlementaire et la pression des clients.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Jacques : La discrétion est la qualité la plus importante dans ce métier.

Pauline : Il faut avoir de solides qualités dans plusieurs domaines. Il faut avoir un bon côté commercial et être à l’aise avec les chiffres et toutes les questions juridiques.

Cristina : L’écoute, l’amabilité, la discrétion, sont des qualités indispensables à avoir pour exercer ce métier.

Quelle est la formation pour devenir conseiller(ère) patrimonial(e) ?

Pour devenir conseiller(ère) patrimonial(e), il faut être titulaire d’un Master en école de commerce ou université.

Exemple de Master (Niveau Bac + 4/5) :

  • Master en Finance de marché et gestion de patrimoine
  • Master en Gestion de patrimoine
  • Master de Droit et de Gestion de patrimoine…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un(e) conseiller(ère) patrimonial(e) ?

Le salaire est de 2000€ brut pour un(e) débutant(e).

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Jacques : Soyez toujours actualisé sur les questions juridiques et financières.

Pauline : Ne perdez jamais votre calme avec un client. Il faut avant tout resté très professionnel

Cristina : C’est un métier où il faut être commercial, donc je vous conseillerai de développer des compétences dans ce domaine.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER