Spécialiste des chaussures, le cordonnier conçoit et répare différents types de chaussures.

Ce métier traditionnel et artistique vous intéresse ? Le secteur du commerce est celui dans lequel vous souhaitez vous développer ? Retrouvez sur cette fiche toutes les informations pour savoir comment devenir cordonnier ainsi que les témoignages de Manu, Marc et Dafné qui nous parlent des différents aspects de leur métier (études, qualités requises, salaire…). 

En quoi consiste le métier de cordonnier ?

Manu : Ce métier consiste à réparer n’importe quelle chaussure dans n’importe quel état. Créé du neuf avec du vieux.

Marc : Etre cordonnier c’est être tout d’abord être un commercial car nous recevons des commandes de clients, sachant que le plus souvent ce sont des demandes de réparations. Il s’agit donc de connaître toutes les techniques de réparation et finalement de rendre la chaussure comme neuve au client.

Dafné : Cette profession consiste à répondre aux demandes des clients. Le plus souvent nous réparons des chaussures mais il nous arrive aussi d’en créer sur mesure en cas d’impératif médical ou autre.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Manu : C’est un métier passionnant qui est très diversifié.

Marc : Cette possibilité nous permet de mettre en œuvre notre créativité et de créer de nouveaux modèles, ce qui est vraiment passionnant.

Dafné : J’aime beaucoup le contact avec les clients et savoir qu’il reparte satisfait de mon travail.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Manu : C’est un métier où la concurrence est très rude.

Marc : Les horaires. Il m’arrive de rester jusqu’à très tard à l’atelier pour répondre rapidement à une demande d’un client.

Dafné : La concurrence.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Manu : Il faut être minutieux, habile de ses mains et aimer le relationnel.

Marc : Il faut savoir maîtriser chaque phase du travail et montrer au client que nous sommes passionné par ce métier.

Dafné : Etre soigné, attentif et rapide sont les qualités indispensables pour exercer ce métier.

Quelle est la formation pour devenir cordonnier ?

La voie la plus utilisée est celle du CAP cordonnier/bottier, chaussure ou cordonnerie multiservice.

Il est aussi possible de choisir le BAC pro métiers du cuir, option chaussures ou maroquinerie qui se prépare en 3 ans ou en 2 ans après le CAP.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un cordonnier ?

Le salaire d’un cordonnier débutant est celui du SMIC. Cependant il augmente avec l’expérience ou si le professionnel choisit de se mettre à son compte.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Manu : Il faut être persévérant, créatif et passionné.

Marc : Multiplié les stages pour vous perfectionner dans la profession.

Dafné : N’hésitez pas à vous intéresser aux études, notamment dans le secteur du commerce et de l’artisanat.