Vous être à la recherche d’une cuisine design ? Vous passez vos week-ends dans les magasins de cuisine ? L’agenceur de cuisine, plus communément appelé cuisiniste, est donc le professionnel qu’il vous faut. C’est un spécialiste dans l’aménagement d’une cuisine sur mesure ou en kit. Expert de l’agencement, il conçoit, valide avec le client, et installe le mobilier d’une cuisine en respectant les contraintes et exigences de l’acquéreur grâce à des solutions fonctionnelles, esthétiques et créatives.

Découvrez le métier de cuisiniste au travers des témoignages de François, Jacques et Damien. Vous saurez tout sur la formation, le salaire et comment devenir cuisiniste. 

En quoi consiste le métier de cuisiniste ?

François : En tant que cuisiniste, je réponds à un projet d’aménagement d’une cuisine. Pour cela, je visite les lieux à équiper et je propose ensuite des solutions sous forme de plans en fonction des mesures de la pièce et des envies des clients. Cela passe par le choix des matériaux, des couleurs et de l’agencement du mobilier. Une fois les plans validés, je procède à l’installation en fonction du cahier des charges.

Jacques : Nous sommes les spécialistes en matière de mobiliers de cuisine. Notre mission est donc d’optimiser l’installation d’une cuisine sur mesure en fonction des besoins et attentes des acheteurs. De la conception à l’installation, on doit s’occuper de tout ; ce qui nécessite d’avoir des connaissances de menuisier, carreleur, vitrier, électricien et plombier pour ne citer qu’eux.

Damien : Le cuisiniste est l’architecte des cuisines. Notre métier consiste, une fois le projet validé, à prendre des mesures, dessiner des plans puis fabriquer les éléments mobiliers de la cuisine à assembler puis à installer dans l’espace cuisine dédié. On doit créer et installer des cuisines sur mesures en veillant à un haut niveau de qualité avec des finitions irréprochables.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

François : Le fait de créer des pièces uniques grâce à ma créativité. Voir le résultat de mon travail qui satisfait les clients est également très valorisant.

Jacques : Ce que je préfère, c’est la relation client dans ce métier. On doit comprendre la personnalité des clients pour créer une cuisine répondant à leurs attentes.

Damien : Le plus dans mon métier, c’est que j’ai pu me mettre à mon compte grâce à des clients satisfaits qui m’ont recommandés. Désormais, je suis mon propre patron et mes clients sont mes meilleurs prescripteurs.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

François : Les déplacements sont nombreux et parfois assez éloignés les uns des autres ce qui occasionne beaucoup de temps perdu en voiture.

Jacques : Le fait de travailler dans des environnements difficiles à cause de la poussière, des solvants etc. Mieux vaut ne pas oublier son masque.

Damien : C’est un métier qui oblige à une très grande disponibilité ce qui laisse peu de place à une vie de famille.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

François : La créativité est indispensable dans le métier. Il ne faut pas oublier que l’on propose des prestations sur mesures et que l’on doit donc être à même de proposer des solutions créatives.

Jacques : De la minutie et de la rigueur pour fournir une qualité de travail impeccable et notamment sur les finitions.

Damien : Un bon contact avec la clientèle et le sens de l’écoute pour cerner les attentes des clients et bien les conseiller.

Quelle est la formation pour devenir cuisiniste ?

Ce métier étant à la croisée de nombreuses spécialités, plusieurs formations sont susceptibles de vous permettre d’accéder au métier de cuisiniste :

  • Brevet de compagnon professionnel (BCP) Menuisier-agenceur.
  • CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement.
  • CAP menuisier installateur.
  • Bac pro technicien menuisier-agenceur.
  • Bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés – artisanat et métiers d’art – technicien menuisier-agenceur.
  • Bac STI2D architecture et construction.
  • BTS agencement de l’environnement architectural.
  • BTS systèmes constructifs, bois et habitat.
  • BTS développement et réalisation bois.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non.

Quel est le salaire d’un cuisiniste ?

Le salaire d’un cuisiniste débutant sera d’environ 1500 € brut par mois.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

François : Laissez parler votre imagination et votre créativité. Une cuisine se doit d’être à la fois fonctionnelle mais aussi esthétique.

Jacques : Tenez-vous toujours informé des nouvelles tendances pour rester à la pointe et proposer des solutions innovantes.

Damien : Si votre souhait est de travailler à votre compte, commencez déjà par acquérir une expérience significative qui attestera de votre professionnalisme pour pouvoir vous créer un réseau viable.